Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Intouchables de Eric Toledano & Olivier Nakache

DR - cliquez sur l'image pour agrandir
*** à voir

Un jeune de banlieue qui s’occupe d’un vieil aristocrate paraplégique. Le genre de belles histoires dont le cinéma s’empare si souvent. Avec de la maladresse, les deux réalisateurs livrent un film drôle et plaisant.

Publicité

Soyons francs, les précédentes collaborations entre les deux réalisateurs français n’avaient pas fait des étincelles. Plutôt des comédies gentillettes, sans véritables prétentions et qui ne pouvaient de toute façon pas prétendre à grand chose. Mais avec leur nouveau film, ils semblent avoir pris une autre dimension.

Intouchables est une comédie. Une vraie, où on rit et où l’on retrouve tous les codes du genre (personnages diamétralement opposés, confrontation entre différentes catégories sociales). Peut être par facilité, les deux réalisateurs ont jeté leur dévolu sur Omar Sy (déjà présent dans Nos jours heureux), dont la gestuelle et l’expressivité comique ne sont plus à prouver. Un choix qui ne pouvait qu’apporter une garantie supplémentaire de réussir le pari. À ses côtés, François Cluzet joue parfaitement son rôle d’homme réfléchi, brisé par un accident de parapente. Le duo est sans surprises mais détonnant.

Quelques reproches tout de même. Les acteurs sont figés dans leur rôle et on pourrait reprocher à leur prestation d’être sans reliefs. Les scènes ne sont pas toujours opportunes, les musiques sont un peu kitschs. Des maladresses qui ne traduisent qu’une volonté de (trop) bien faire de la part du duo de réalisateurs et qui ne gâchent pas la vitalité du film.

Même si Intouchables n’invente rien dans sa mise en scène et sa réalisation, c’est un agréable moment. Grâce à sa modestie, cette rencontre entre deux fortes personnalités et un public fonctionne à merveille. Le spectateur en vient presque à en oublier le handicap. Et s’amuse beaucoup.

Quentin Buchberger

 

Réalisation : Eric Toledano & Olivier Nakache

Scénario : Eric Toledano & Olivier Nakache

Avec : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, Audrey Fleurot

Durée : 1h52

Genre : Comédie dramatique

Photographie : Mathieu Vadepied

Musique : Ludovic Einaudi

Année de production : 2011

Distributeur : Gaumont Distribution

Date de sortie : 2 novembre 2011

À voir des mêmes réalisateurs : Je préfère qu’on reste amis… (2005), Nos jours heureux (2006), Tellement proches (2009)

 

Prochaine rubrique cinéma le samedi 13 novembre 2011

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger