Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
**** à voir absolument

Un couple fait face à la maladie de son enfant. Un film superbe, plein d'humanité. Coup de coeur.

Publicité

C’est l’histoire de Roméo et de Juliette. Pas les personnages de Shakespeare mais deux personnes que vous pourriez rencontrer à chaque coin de rue. Ces deux là se croisent et s’aiment instantanément. De cette idylle naîtra un enfant, atteint par une maladie très grave.

Bousculer le spectateur en le faisant rire, sourire et en le déroutant, c’est le pari étonnant que relève La Guerre est déclarée. Grâce à des comédiens remarquables, la souffrance y est montrée dans son plus simple appareil, sans mise en scène, sans exagération, presque impersonnelle et donc déroutante. Car il n’y a rien de moins plaisant que de voir un enfant qui se meurt, surtout quand le spectateur s’identifie aux parents et que cet enfant pourrait être le sien. Le film se construit comme un puzzle, où des morceaux de vie délicieux jouxtent la détresse la plus insupportable. Les uns complètent les autres et ne peuvent exister sans eux.

Roméo et Juliette ne meurent pas à la fin. C’est le fruit de leur amour qui est condamné. Même si l’écriture est parfois un peu surfaite, même si le jeu des acteurs paraît parfois un peu exagéré, le film est un petit morceau de bravoure et de bonheur. Valérie Donzelli parvient à nous confronter avec une délicatesse naïve à une hantise : voir son enfant mourir peu à peu sans pouvoir le sauver. Elle rend aussi hommage à l’hôpital public dont l’humanité de ses membres paraît presque irréelle.

La Guerre est déclarée est un film remarquable. Drôle et léger malgré sa gravité, ce petit ovni est étonnamment mûr, réfléchi et touchant. Un petit moment de vie entre une famille et le public. Un vrai moment. Un beau.

Quentin Buchberger

Réalisation : Valérie Donzelli

Scénario : Valérie Donzelli & Jérémie Elkaïm

Avec : Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm

Durée : 1h40

Genre : Comédie dramatique

Photographie : Sébastien Buchmann

Année de production : 2010

Distributeur : Wild Bunch Distribution

Date de sortie : 31 août 2011

À voir du même réalisateur : Il fait beau dans la plus belle ville du monde (2008), la Reine des pommes (2009), Madeleine et le facteur (2010)

 

Prochaine rubrique cinéma le samedi 10 septembre 2011

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger