Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Les Kaïra de Frank Gastambide

Le trio des Kaïra - DR - cliquez sur l'image pour agrandir
*** à voir

Le trio de Kaïra Shopping adapte (enfin) ses sketchs sur grand écran. L’occasion de booster avec impertinence et sans prendre de gants la comédie française.

Publicité

Kaïra Shopping, c’est d’abord une histoire de potes. Ce groupe d'amis atypique se fait un nom sur la toile et Pepsi en fait ses mascottes pour sa campagne de pub Pepsi. La recette est simple : parodier à l’extrême le style « kaïra » (racaille en verlan) en usant d’un langage qui donnerait des sueurs froides à Victor Hugo.

Pour cette version ciné, les comiques sont allés à l'essentiel, reprenant une partie de leur gags pour les appliquer à une histoire simpliste : trois jeunes qui ne font rien de leur vie décident de devenir acteurs pornos.

Assumant un parti pris ultra caricatural sur la banlieue, le film se décline comme un gigantesque carnaval, où des personnages stéréotypés jouent à fond la carte de l’humour satirique. Car passé le cadre extrêmement conventionnel des Kaïra, ce défouloir offre son lot de petits plaisirs. Ramzy Bédia semble s’amuser comme un petit fou en caïd insupportable et les seconds rôles viennent pimenter le tout. Cantona ou François Damiens, croisés au cours de la carrière humoristique des trois comiques, se voient offrir des petites scènes très amusantes.

Le film n’hésite d’ailleurs jamais à s’approprier totalement les codes de la comédie, en usant de renversements de situations ou de quiproquos. Il lui arrive même d’être un brin nostalgique, pastichant des scènes cultes du cinéma français de rue, époque Kassovitz, La Haine et Kourtrajmé à la fin des années 90 Ce n’est donc pas un hasard que le réalisateur se soit assuré la présence à la composition d’un Dj culte de cet univers cinématographique underground français : Cut Killer.

Pour apprécier les Kaïras, il faut le voir comme un prolongement sans artifices de la web-série. Et comme un projet survitaminé, impertinent et qui bouscule à sa façon le conventionnalisme du comique français. Une vision décontractée de la banlieue, finalement bien moins aseptisée que celle d’un Neuilly sa mère par exemple.

Quentin Buchberger

Date de sortie : 11 juillet 2012

Réalisation : Franck Gastambide

Scénario : Franck Gastambide

Avec : Medi Sadoun, Franck Gastambide, Jib Pocthier, Ramzy Bédia, Alice Belaïdi, Pom Klementieff

Genre : Comédie

Durée : 1h35

Photographie : Antoine Marteau

Musique : Cut Killer

Distributeur : Gaumont Distribution

Prochaine rubrique le 21 juillet 2012

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger