Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Millenium, de David Fincher

Daniel Craig - DR - cliquez sur l'image pour agrandir
*** à voir

Le réalisateur de The Social Network s’attaque à la célèbre saga romancière de Stieg Larsson. Et l’alchimie fonctionne.

Publicité

Passé le plaisir de se replonger dans les tortueuses histoires de la famille Vanger, c’est une ambiance que David Fincher nous propose de retrouver.

Dans une Suède pâle et lumineuse, sur cette île familiale reliée au monde par un seul pont, Michael Blomkvist est chargé par un riche entrepreneur d’élucider le mystère qui rôde autour de la disparition de sa petite-fille Harriet, plus de quarante années auparavant.

Le journaliste déchu va découvrir que cette famille, qui compte quelques nazis notoires, est encore moins recommandable qu’elle ne veut bien le croire. Daniel Craig, nouveau James Bond devant l’éternel et reconverti pour l’occasion en enquêteur moins casse cou, interprète cet idéaliste de son temps, patron de la revue Millenium. La palme revient pourtant à sa jeune partenaire de jeu, Rooney Mara (la gothique et asociale Lisbeth Salander dans le film), peu connue du grand public et qui signe ici une prestation singulière, nerveuse et attachante.

N’oublions pas ceci : le titre intégral de ce Millenium est « Millenium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes ». Nul besoin de vous préciser qu’il ne s’agit pas ici d’une histoire d’amour passionnelle style Sur la route de Madison. La haine et la rancœur y sont omniprésentes, peu importe les formes qu’elles prennent. Blomkvist n’a pas été capable de par son agenda d’offrir de véritable amour à sa fille et jongle entre les femmes qui croisent sa route (son épouse, sa maîtresse et coéditrice, Lisbeth), Henrik Vanger n’a pas su écouter sa petite-fille quand elle avait le plus besoin de lui, le tuteur de Lisbeth est un violeur qui abuse d’elle sans vergogne, deux des Vanger étaient des nazis convaincus et même (mais cela vous devrez le découvrir avec Michael), un tueur. Non décidément ces hommes là n’aiment pas les femmes.

Dans ses films, Fincher s’attarde souvent sur les malaises qui plombent les sociétés des hommes, souvent à travers de drames humains. Millenium et son atmosphère sont un cadeau du ciel. Larsson y dresse le portrait d’une société rongée par ses rapports conflictuels entre individus et démolie à petit feu par ses frustrations. Fincher adhère et met en scène. L’introduction du film, très rock sur fond d'images trash et morbides, donnera le la et ne nous quittera jamais totalement pendant près de deux heures.

Quentin Buchberger

 

Date de sortie : 18 janvier 2012

Réalisation : David Fincher

Scénario : Steven Zaillian

D’après l’œuvre de Stieg Larsson

Avec : Daniel Craig, Rooney Mara, Christopher Plummer, Stellan Skarsgard

Durée : 2h38

Genre : Thriller

Photographie : Jeff Cronenweth

Musique : Trent Reznor & Atticus Ross

Budget : 100 000 000 $

Distributeur : Sony Picture Releasing

Du même réalisateur :Seven (1995), The Game (1997), Fight Club (1999), Panic Room (2002), Zodiac (2007), L’étrange histoire de Benjamin Button (2008), The Social Network (2010)

 

Prochaine rubrique cinéma le dimanche 5 février 2012

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger