Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Super 8 de J.J. Abrams

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
* mieux vaut éviter

Séduisant pendant 30 minutes, ce film de science fiction pour ados prend vite des allures de niaiserie hollywoodienne bon marché. La VF achève le massacre. Un carnage.

Publicité

Dans une petite ville de l’Ohio, un groupe d’ados geek réalise un film de zombie. Pendant un tournage dans une gare désaffectée, un accident de train libère une créature extra-terrestre.

Ambiance feutrée, hommage nostalgique à l’Amérique des années 50, Super 8 a, au premier abord, tout d’un teen-movie teinté d'une étonnante maturité . On retrouve avec plaisir Elle Fanning, prometteuse actrice remarquée dans le dernier film de Sofia Coppola (Somewhere) qui trouve là un rôle à sa mesure. Sa performance doit d’ailleurs être saluée, au milieu du marécage absolu des autres prestations. Les flics sont ringards à souhait, les militaires exaspérants, les ados détestables. Tout est prétexte à cliché.

Malheureusement, on peut être l’inventeur d’une série à succès et n’avoir pas de don particulier pour l’écriture. Si J.J. Abrams est très adroit avec une caméra, nous gratifiant de plans spectaculaires, son scénario est abusivement conforme aux codes de la science fiction, avec un petit arrière goût prononcé de Guerre des Mondes. Cette superproduction, produite par Spielberg est séduisante les trente premières minutes, où l’ambiance rétro est plaisante.

Mais le film bascule ensuite dans la niaiserie la plus absolue, niaiserie renforcée par une version française insupportable. L’histoire est simpliste (un alien incompris qui cherche à reconstruire son vaisseau et qui communique par la pensée), les dialogues laborieux (des insultes pour faire jeune, des blagues pour faire cool, du pathos pour faire beau). Un manichéisme très hollywoodien et à peine dissimulé achève de convaincre le spectateur que décidément, mettre 220 millions de dollars dans de tels navets, c’est un vrai gâchis.

Quentin Buchberger

 

Réalisation : J.J. Abrams

Scénario : J.J. Abrams

Avec : Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning

Durée : 1h50

Genre : Science fiction

Photographie : Larry Fong

Musique : Michael Giacchino

Année de production : 2011

Distributeur : Paramount Pictures

Date de sortie : 3 août 2011

 
A voir du même réalisateur : Mission impossible 3 (2006), Star Trek (2009)

Prochaine rubrique cinéma le samedi 13 août 2011

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter
 

QuentinBuchberger