Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Superstar de Xavier Giannoli

Kad Merad est Martin Kazinski - DR - cliquez sur l'image pour agrandir
** pourquoi pas

Un type lambda devient une vedette du jour au lendemain sans comprendre pourquoi.

Publicité

Étrange film que ce Superstar. Tantôt intrigant, agaçant, séduisant ou encore étouffant, le film de Xavier Giannoli ne se savoure pas d’une traite mais par bribes qu’il faut saisir au vol sous peine de s’ennuyer.

Le cinéaste débute sur une incompréhension : son héros se réveille un matin, célèbre et sans comprendre comment il a pu en arriver là. Martin Kazinski (Kad Merad) ne demande rien à personne et va pourtant devenir celui dont tout le monde parle. Sans jamais chercher à tout prix à tout expliquer - ce qui n’est pas un reproche ici - Giannoli va mener consciencieusement son personnage à travers les méandres de la célébrité (harcèlement, autographes, cohue dans le métro…).

Au milieu de cette marée humaine qui s'agglutine autour de lui, Kad Merad s’en sort à merveille, extrêmement  convaincant dans un costume de héros malgré lui. Incapable d’une once de rébellion, il attire autant une profonde sympathie qu’un irrésistible sentiment de dégoût face à son incapacité à se rebiffer. Cette ambivalence du personnage et l’interprétation qu’en fait l’acteur donnent à Superstar une ambiance assez angoissante. A ses côtés, une Cécile de France fantomatique et douceâtre tente de jouer les contrepoids. Tout juste est elle compatissante.

Giannoli veut montrer comment la société façonne elle même ses idoles, quitte à les sacrifier ensuite lorsqu’ils sont devenus désuets.  Il y parvient en grande partie grâce à son acteur principal mais se perd parfois dans des excès de mise en scène. Dommage car ce pêché d’orgueil plombe un peu le rythme trépident de ce « combat ordinaire » et fait de Kazinski un héros trop ordinaire.

Quentin Buchberger

Date de sortie : 29 août 2012

Réalisation : Xavier Giannoli

Scénario : Xavier Giannoli et Marcia Romano

D’après l’œuvre de Serge Joncour

Avec : Kad Merad, Cécile de France, Louis-Do de Lencquesaing, Cédric Ben Abdallah

Genre : Comédie dramatique

Durée : 1h52

Photographie : Christophe Beaucarne

Musique : Mathieu Blanc-Francard

Distribution : Wild Bunch Distribution

Du même réalisateur : Les Corps impatients (2003), Quand j’étais chanteur (2006)

Prochaine rubrique le 9 septembre 2012

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger