Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Welcome to the Rileys de Jake Scott

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Un très beau film, où Kristen Stewart tient bien son rôle de jeune fille paumée face à la belle prestation de James Gandolfini, un homme qui tente de reprendre goût à sa vie.

Publicité

 **** A voir absolument

Les parties de poker entre amis ne l’amusent plus, sa femme lui est devenue étrangère, sa maîtresse décède d’une crise cardiaque et la mort brutale de sa fille le hante depuis bien longtemps.
 
Doug Riley (James Gandolfini) étouffe. A l’occasion d’un voyage d’affaire à la Nouvelle-Orléans, il rencontre dans un club une jeune stripteaseuse, Mallory (Kristen Stewart). Très vite, il se prend d’affection pour cette ado paumée et s’installe chez elle. Il reporte sur l’adolescente tout l’amour qu’il éprouve encore pour sa fille disparue quitte à remettre en cause pour cela sa vie professionnelle et trente ans de mariage.
 
Welcome to the Rileys est une vraie réussite. Evitant soigneusement toutes sortes de clichés, il développe une relation père fille qui ne dit pas son nom. Deux personnages qui se découvrent progressivement, qui testent les limites, qui se déçoivent et se réconcilient, s’apprécient sans se le dire ou se l’avouent avec retenue. Stewart et Gandolfini jouent à merveille cette tendresse pudique réciproque que leurs personnages éprouvent.
 
La jeune actrice de Twillight est admirable de véracité, campant sans ciller une jeune fille explosive au langage très cru, à fleur de peau. Lui, acteur phare de la série The Soprano, joue le contrepoids face à cette énergie débordante, serein malgré sa tristesse. Il faut également saluer Melissa Leo qui interprète Lois, la femme de Doug dont la charmante maladresse vous arrachera quelques sourires.
 
Un moment de vie réjouissant.
 
Quentin Buchberger
 
Réalisation : Jake Scott
Scénario : Ken Hixon
Avec : James Gandolfini, Kristen Stewart, Melissa Leo
Durée : 1h50
Genre : Drame
Pays : Etats Unis
Photographie : Christopher Soos
Musique : Marc Streitenfeld
Année de production : 2009
Distribution : BAC Films
Date de sortie : 10 novembre 2010
 
A voir du même réalisateur : Guns 1748 (1999), Tooth Fairy (2004)
A voir avec James Gandolfini : Série The Soprano

Prochaine rubrique cinéma le 20 novembre


**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter




 
redaction

Votre météo avec