Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Cité des Arts de Besançon: 1,6 million de surcoût lié à des choix énergétiques

Jean-Louis Fousseret, Marie-Guite Dufay et Kengo Kuma dans la cour du conseil régional ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Malgré des demandes d’amélioration, les élus affirment avec certitude qu’on sera loin du dépassement budgétaire de 12 millions d’euros évoqués par certains.

Publicité

Après la polémique, les mises au point. C’est ce qu’ont fait, fermement, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région et Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de l’agglomération, à l’issue d’un comité de pilotage du projet de Cité des Arts qui s’est tenu ce mercredi à Besançon en présence de Kengo Kuma.

« Nous saluons l’architecte pour le travail et les ajustements réalisés en trois mois, tout en respectant l’enveloppe financière », a déclaré Marie-Guite Dufay alors que des chiffres alarmistes ont circulé ces dernières semaines faisant état d’un dépassement d’une douzaine de millions d’euros (38 au lieu de 26).

Il y aura tout de même un surcoût lié à l’intégration plus poussée d’éléments liés au développement durable comme des panneaux photovoltaïques. Un dépassement qualifié de raisonnable et qui pourrait encore être atténué, qui s’élève à 1,6 millions d’euros, le chiffrage passant donc de 27,2 millions (réactualisés)  à 28,8 millions d’euros.

Quelque peu agacé par la récente polémique sur une éventuelle dérive financière, Jean-Louis Fousseret a tenu à louer les mérites de Kengo Kuma, architecte de renommée mondiale, comme étant un architecte « compétent » et a promis que « chaque euro dépensé sera bien dépensé ». « Nous ne sommes pas des élus irresponsables », a-t-il complété en saluant « ce projet de bâtiment qui sera emblématique pour la Franche-Comté et la France entière ».

Kengo Kuma a fait comprendre aux élus, via une interprète, qu’il avait « bien reçu le message de respecter l’enveloppe budgétaire au plus près, tout comme le fait d’intégrer les contraintes du développement durable ». Grâce à la conception de la Cité des Arts, il a promis qu’il fera « connaître au monde entier la richesse de la nature à Besançon ».

La Cité des Arts regroupera sur le site de l’ancien port fluvial le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) et le conservatoire régional de musique.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille