Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Commande de TGV à Alstom : pas d'impact sur le budget de l'Etat avant 2019 selon Bercy

image d'illustration ©CC Jiel Beaumadier - cliquez sur l'image pour agrandir

L'achat par l'Etat de 15 TGV à Alstom, décidé par le gouvernement afin de maintenir l'activité sur le site de Belfort, n'aura pas d'impact sur les finances publiques avant 2019, indique le ministère des Finances.

Publicité

Cette commande publique, évaluée à près de 450 millions d'euros, n'aura "pas d'impact budgétaire immédiat" pour l'Etat, a assuré une porte-parole de Bercy, en ajoutant que les trains seraient payés au moment de leur fabrication, soit en 2019-2020.

Les rames de TGV, qui circuleront sur les lignes Intercités Bordeaux-Marseille et Montpellier-Perpignan, seront financées par l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF), en charge des grandes infrastructures, a-t-on précisé. Outre ces 15 TGV, l'Etat a annoncé en début d'année une commande de 30 trains Intercités à Alstom, dont l'achat devrait être confirmé d'ici novembre, et dont le coût est évalué à près d'un demi-milliard d'euros. Là encore, le financement interviendra "à partir de la mise en production, soit 2019-2020", a précisé Bercy.

Outre ces commandes par l'Etat, le groupe Alstom bénéficiera d'une commande passée par la SNCF, portant sur six TGV (destinés à la ligne Lyon-Turin) et 20 locomotives dépanneuses.

Selon le gouvernement, ces différentes commandes permettront à l'usine de Belfort d'avoir une charge de travail suffisante jusqu'en 2021, date à partir de laquelle Alstom devrait recevoir les premières commandes pour la cinquième génération de TGV.

(Source : AFP)
Damien

Articles liés

Votre météo avec

Evénements de paris