Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Commission des sports : l’UMP dénonce l’absence du maire

A la suite de la réunion de la commission des sports de la Ville de Besançon réclamée en juillet par l’opposition, les deux membres UMP de cette instance qui s’est réunie mardi font « un constat d’échec ». Edouard Sassard et Pascal Bonnet ne comprennent pas non plus l’absence à cette réunion primordiale de Jean-louis Fousseret.

Publicité

Le communiqué de MM. Sassard et Bonnet :
 
« Plusieurs remarques importantes s’imposent : l’absence du Maire, Jean-Louis Fousseret, à cette réunion, alors que sa présence était annoncée, ne s’explique pas. Nous comptions sur sa présence afin de faire le bilan et projeter, envisager, des solutions pour le sport de haut niveau bisontin et malheureusement il en était absent. C’était une des commissions les plus importantes de l’année au vue de la situation critique que nous vivons à travers les clubs de haut niveau. Sa présence s’imposait pour deux raisons :
 
- confirmer devant la commission la confiance donnée en début de mandat à l’adjoint aux sports Patrick Bontemps. Après la situation d’échec, il se posait, à juste titre, la question du bilan de son adjoint à ce poste de responsabilité.

- comme maire élu, son devoir est, à court terme de trouver des solutions pour sauver les clubs et, à long terme, de projeter, de nous présenter la politique sportive dont il a la responsabilité.
 
En temps de crise, le « patron » doit être aux commandes et tenir bon « la barre », il en était absent hier. La commission a pris acte d’un constat d’échec de la politique sportive et de la mauvaise situation des clubs. Des précisions sur les chiffres ont été apportées confirmant la situation que nous connaissions déjà. La majorité municipale a «officialisé» les éléments. Dans le cadre de la commission, aucune solution n’a été proposée pour aider les clubs et revoir la politique sportive.
  
 Deux étapes s’imposent face à la situation actuelle :
 
- trouver des solutions à court terme pour sauver les clubs. Si l’ESBM et le BBCD semblent avoir les moyens de repartir sereinement (sous certaines conditions mais qui paraissent « réalisables »), la question de l’ESBF et du BRC est sans réponse.
La commission n’a apporté aucune proposition pour ces deux clubs et nous laisse envisager le pire c'est-à-dire la possibilité du dépôt de bilan. La situation aujourd’hui est « figée » et un rapport de force, à tort, semble se manifester entre la Mairie et certains Présidents de club au détriment des licenciés, des salariés, des joueurs non payés…
La situation est urgente et pourtant les perspectives sont limitées : une commission « sports » prévue le 10 septembre et un conseil municipal le 28 septembre.
Le risque réel est de ne plus avoir aucun club bisontin de haut niveau dans les années à venir si des décisions ne sont pas prises rapidement, nous sommes dans une situation d’urgence.
 
- remettre « à plat » la politique du sport de haut niveau bisontin à long terme. Après le constat d’échec il est venu le temps de redéfinir la politique sportive. Il faut réunir les différentes collectivités impliquées (conseil général et régional), impliquer les Présidents des clubs, Jeunesse et sport, les fédérations, les clubs affaires, l’ensemble des acteurs du sport et reconstruire un projet global (le sport de haut niveau, le sport amateur, les infrastructures). La capitale régionale mérite une vraie politique définie et claire pour les années à venir ». 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Jeu, 14 Décembre 2017h
3 avenue des Montboucons - Besançon
Mathieu SLOL
Jeu, 14 Décembre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Ven, 8 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
19 rue Alain Savary, Besançon TEMIS - Besançon