Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Commission des sports : la mairie tire en dernier…

Après Philippe Gonon et l’UMP, la mairie de Besançon vient (enfin) de diffuser un communiqué à la suite de la réunion de la commission des sports de mardi.

Publicité

Le communiqué de la Ville de Besançon :
 
« La Commission des Sports réunie le 18 août avait pour objectif de réaliser un point d’information auprès des élus sur la situation connue à ce jour des états financiers des clubs sportifs de haut niveau.

Suite à cette réunion, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, est très surpris de constater que certaines informations inexactes aient été délivrées aux médias par des élus de l'opposition municipale visiblement plus prompts pour certains à s’exprimer dans la presse que devant la commission, ou par d’autres n’ayant même pas pris part aux travaux de la dite commission.
 
Afin de dissiper tout malentendu, veuillez trouver ci-après un point, à ce jour, sur les situations des 4 clubs de haut-niveau bisontins, telles qu’elles ont été présentées lors de la commission à partir des informations données par les clubs, ainsi qu’un relevé des conclusions auxquelles sont arrivés les membres de cette dernière.
Ces situations sont encore estimatives et non validées par les experts comptables des différentes structures et ne seront définitives qu’au 30 septembre.
Cependant, pour formuler des hypothèses de soutien 2009-2010, la collectivité ne dispose que de ces éléments.
 
L’ESB M
 
Résultat exploitation 2008-2009 : +70 K€ / Situation nette au 30 juin : -102 K€
Le club n’a pu se maintenir sportivement en D2 et évoluera la saison prochaine en N1.
La Ville a conclu un CDS 2009/2012 sur la base d’une subvention de 200 K€ en N1 et de 230 K€ en cas de retour en D2.
Le club a satisfait aux exigences de la Commission de Contrôle de Gestion de la Fédération de Handball et a respecté les engagements pris devant le Comité Local de Gestion institué par le CDS de poursuivre l’apurement du déficit issu de la saison
2007/2008.
Le premier acompte de 50 K€ a fait l’objet d’un versement courant juillet.
 
BRC Foot association
 
Les éléments en notre possession nous conduisent à penser que le résultat d'exploitation 2008-2009 s'élèvera à un déficit minimum de 254K€.
 
Devant les incertitudes qui entourent la situation financière réelle du club, les conditions de signature de l’avenant au CDS 2009/2010 proposées par la commission sont :
- Éviter le risque de cessation de paiement en exigeant les paiements par les sponsors des sommes dues au titre de la saison 2008/2009
- Construire et faire valider un budget de CFA 2009/2010 prévoyant l’apurement de la situation nette négative de l’association (=200K€) sur le total de 240 K€ du club (situation nette SASP = -40 K€)
 
BBCD
 
Résultat exploitation 2008-2009 : -178K€ / Situation nette au 30 juin : -176 K€
Le club, en redressement judiciaire, subit une lourde restructuration et un plan social.
Il évoluera en N1 en 2009/2010 et les ambitions sportives pour cette saison restent limitées au maintien.
Le Conseil Municipal du 9 juillet ne prévoyait pas de soutien en N1.
Une délibération du Conseil Municipal du 28 septembre sera donc nécessaire pour finaliser un nouveau Contrat de Développement Sportif.
Le montant sera proposé par la prochaine commission des sports du 8 septembre sur la base d’un budget prévisionnel que le club et l’administrateur judiciaire élaborent en ce moment.
 
ESBF
 
Résultat exploitation 2008-2009 : -164K€ / Situation nette au 30 juin : -378 K€
Le club est rétrogradé en D2 et participera à la Coupe d’Europe.
L’objectif de la saison 2009/2010 est l’apurement en une saison du déficit et le retour en D1 (possible si classement dans les 3 premiers).
Le Conseil Municipal du 9 juillet ne prévoyait pas de soutien en D2.
Une délibération du Conseil Municipal du 28 septembre sera également nécessaire pour finaliser un nouveau Contrat de Développement Sportif et verser le premier acompte relatif à ce nouveau contrat sur la base d’un budget prévisionnel et d’une aide de la Ville par la commission des Sports du 8 septembre.
 
 
Le Maire et l'adjoint aux sports Patrick Bontemps travaillent en permanence et au quotidien sur l'ensemble de ces problèmes avec en tête deux objectifs précis:
 
-Premièrement, faire le maximum pour maintenir l'activité sportive de ses clubs et préserver en particulier les sections amateurs.
 
-Ensuite, continuer de gérer les subventions publiques avec une très grande rigueur et avec une grande lucidité sur la situation de crise que la France connait et qui annonce une des plus dure rentrée sociale depuis des décennies ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon