Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Compagnons du devoir : une voie royale vers l’emploi

Benjamin Lafont, prévôt du centre de Besançon ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
94% des jeunes qui sortent des Compagnons du Devoir trouvent un travail, même ceux qui ne vont pas jusqu’au bout du parcours. Rares sont les cursus qui peuvent afficher un tel taux de placement.

Publicité

Qu’est-ce qui fait la réussite de ces centres de formation qui existent sous cette forme depuis 1942 ? «Nous transmettons à la fois un savoir-faire et un savoir-être», explique Benjamin Lafont, responsable de la maison des Compagnons du Devoir de Besançon avec son CFA et Saône et Montbéliard qui sont des Maisons accueillant les itinérants, ces compagnons qui font le tour de France. Une maîtresse de maison veille sur l’accueil des jeunes.
 
Quelque 150 Compagnons gravitent en permanence dans les quatre départements francs-comtois dont une cinquantaine au centre de formation de Besançon. Mais ils ne resteront pas dans la région. Un Compagnon est par principe itinérant : d’entreprise en entreprise, de ville en ville, de région en région et, de plus en plus souvent, de pays en pays. « Le voyage est une source d’épanouissement. On ne devient pas Compagnon sans avoir voyagé », explique une plaquette.
 
Benjamin Lafont a fait un apprentissage de chaudronnier avec des étapes à Béziers, Sète, Grenoble, l’Irlande, Paris, Nantes puis Besançon où il occupe, à 23 ans, une fonction de management qui fait partie de son parcours. Comme tous les Compagnons, il a été apprenti, stagiaire, aspirant, puis, après avoir présenté son « travail de réception » plus communément appelé « chef d’œuvre », Compagnon du devoir.

Ceux qui le souhaitent peuvent alors faire une période de transmission en devenant prévôt comme Benjamin Lafont ou comme formateur. Le plus grand nombre se lance avec succès sur le marché du travail, d’autres s’installent et deviennent leur propre patron avec la marque des Compagnons du Devoir, gage de réussite assurée.
 
« En ce qui me concerne, confie le prévôt de Besançon, ça m’a apporté une ouverture d’esprit et des connaissances dans le métier. J’ai pu évoluer et prendre des postes à responsabilité plus vite. Je ne peux qu’encourager les jeunes à suivre la même voie ». La règle des Compagnons du Devoir est claire sur l’objectif : « Permettre à chacun et à chacune de s’accomplir dans un et par son métier, dans un esprit d’ouverture et de partage. Depuis toujours, les Compagnons du Devoir s’appuient sur la communauté et le voyage pour y parvenir ».
 
6000 jeunes, dont environ 1500 filles, font le choix de devenir compagnon chaque année France. La mixité est relativement récente puisqu’elle ne remonte qu’à 2005. Même s’ils ne feront pas le parcours jusqu’au bout, ils garderont toujours « l’esprit compagnon ». La marque de la maison, avec son caractère familial et convivial est, parait-il, indélébile. Ceux qui poursuivent jusqu’au bout feront partie de l’élite des 25 métiers proposés.
 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de Besançon

W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017h
3 avenue des Montboucons - Besançon