Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté de juillet 2017

©damien - cliquez sur l'image pour agrandir

Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté en juillet 2017 restent "au vert tant dans l'industrie que dans les services marchand", est-il indiqué.

Publicité

Même si les chiffres restent au vert, les prix s'inscrivent globalement dans une "tendance haussière bien que maîtrisée" mais des "difficultés de recrutement se confirment", précise l'étude. Dans l’industrie, la production a continué de progresser en juillet pour satisfaire une demande toujours dynamique et assurer les livraisons en période de congés. Les effectifs sont renforcés d’un volant toujours important d’intérimaires. Le niveau satisfaisant des carnets de commandes laisse augurer des perspectives positives pour la rentrée.

Industrie (28,4 %)

L’activité a continué de progresser en juillet. Les rythmes de production se sont particulièrement intensifiés dans le secteur du matériel de transport, de l’agro-alimentaire et de la métallurgie. Pour assurer les plans de charges en cette période de pré-congés, le recours à l’intérim s’est accentué. La demande est restée dynamique, excepté pour le secteur des équipements électriques et électroniques. Les livraisons se sont accélérées et les stocks sont désormais en dessous de la normale. Les carnets de commandes sont jugés satisfaisants. Les prévisions de production demeurent optimistes.

Autres produits industriels (56,9%)

Cette catégorie concerne : les textiles, l'habillement, le cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie.

Les cadences de production ont progressé au mois de juillet, excepté dans quelques sous-secteurs comme l’imprimerie. La demande est restée forte. Le niveau des stocks de produits finis est jugé insuffisant. L’évolution des prix des matières premières et des produits finis est variable selon les branches d’activité. Les effectifs, stables sur la période, devraient augmenter le mois prochain. Les carnets de commandes se maintiennent à un bon niveau et les prévisions sont optimistes.

Services marchands (40,0 %)

En juillet, la progression constante du courant d’affaires, observée dans l’ensemble des services marchands depuis plusieurs mois, s’est poursuivie. La demande a été particulièrement soutenue dans la branche « transports». Les prix se sont légèrement appréciés. Les trésoreries sont positives, excepté dans les branches « travail temporaire » et «ingénierie technique ». Quelques secteurs ont renforcé leurs effectifs par le recours à l’intérim malgré la difficulté récurrente à trouver du personnel qualifié et fiable. Les prévisions d’ensemble demeurent positives à court terme.

Matériels de transport (17,5%)

La production s’est accrue sous l’impulsion d’un bon courant d’affaires, notamment dans l’automobile. Le plan de charges est assuré grâce aux ajustements d’horaire et au maintien d’un volant d’intérimaires important. La demande est demeurée bien orientée, surtout en France. Les livraisons se sont accélérées. Au-delà des fermetures estivales, les perspectives sont jugées favorables.

Equipements électriques, électroniques, informatiques et autres machines (15,6 %)

L’activité est restée soutenue pour le mois de juillet, sauf pour le sous-secteur des équipements électriques. Les prises de commandes ont diminué mais les carnets sont toujours consistants. Les prix des matières ont progressé alors que ceux des produits finis sont restés stables. Le recours au personnel intérimaire et aux modulations horaires a permis d’assurer les cadences de production et de livraisons dans la plupart des entreprises. Le niveau des stocks est jugé un peu faible. Les perspectives sont favorables pour les semaines à venir.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons (10,0 %)

Comme annoncé en juin, production et livraisons ont augmenté en juillet au-delà des hausses saisonnières, eu égard à une demande intérieure plus soutenue. Le niveau des stocks est jugé adapté aux besoins. Les effectifs ont progressé avec un recours aux intérimaires, au-delà même des besoins de remplacement du personnel permanent en congés. Les prix des matières premières sont restés sur une tendance haussière. Les carnets offrent une bonne visibilité et une nouvelle hausse de la production est attendue au mois d’août.

Toutes les infos en détails : www.banque-france.fr/

Hélène L.

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ