Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Conseil régional : la Présidente réussira-t-elle à convaincre les élus bisontins?

Conseil régional du 24 juin 2016 - cliquez sur l'image pour agrandir
Un vote incertain

Ce vendredi 24 juin 2016 se tient le conseil régional à Dijon où sera votée, entre autres, la répartition des directions des services régionaux. Celle-ci a cependant suscité de nombreuses polémiques à Besançon, où de nombreux élus de la propre majorité de Marie-Guite Dufay lui reprochent un trop grand déséquilibre défavorable à leur ville.

Publicité

Jean-Sébastien Leuba, secrétaire général de la section socialiste de Besançon, Eric Alauzet, député du Doubs, Cécile Prudhomme et Claude Mercier, du groupe EELV, et le maire de Besançon lui-même, Jean-Louis Fousseret, tous sont des personnalités politiques de l'ex-capitale de Franche-Comté qui ont soutenu la Présidente de région lors de son élection mais qui critiquent désormais le projet qu'elle présente aujourd'hui.

Ce qu'on lui reproche tout particulièrement, outre le déséquilibre du nombre de directions de services régionaux entre Dijon et Besançon, est la cohérence de son choix. En effet, malgré une présence de certains services d'Etat à Besançon – comme l'université, le rectorat – les directions de l'enseignement supérieur et de l'environnement sont apparemment destinées à Dijon, empêchant la création de véritables pôles qui réuniraient services d'Etat et services régionaux. Et ce, sans justification, jusqu'à aujourd'hui, de Marie-Guite-Dufay.

Car il faut rappeler que dans un communiqué du 30 mai 2016, celle-ci annonçait que "les directions de l'économie, de la formation, de l'éducation, de l'environnement, de la recherche et de l'enseignement supérieur auront vocation à avoir leur siège à Besançon" dans une logique de "cohérence et de répartition équilibrée."

Un retournement qui ne plaît pas aux élus bisontins qui sont bien décidés à obtenir des explications ou, plus simplement, ne pas voter favorablement le projet. Or, lorsque l'on sait que Marie-Guite-Dufay a été élue avec une très courte majorité à 51 voix, le résultat du vote peut très bien lui offrir quelques mauvaises surprises. Comme celle de ce matin avec le Brexit voté favorablement au Royaume-Uni.

La détermination du Chef-lieu, du siège de l'Hôtel de région, du lieu des assemblées et des modalités des réunions du conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) est également au programme de cette journée. Le Chef-lieu devrait être Dijon (qui l'est déjà à titre provisoire), et l'hôtel de région serait à Besançon. Une compensation que certains élus bisontins trouvent bien légère, compte-tenu des directions régionales qui échappent à la ville. 

Suivre le débat sur Twitter 

Maxime C.

Articles liés

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ