Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Conseil régional: les Verts en travers de la route… de la gare d'Auxon

La nouvelle gare Besançon Franche-Comté,^pomme de discorde entre les Verts et le Ps au conseil régional ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La majorité PS-Verts a volé en éclat vendredi au conseil régional sur les rapports concernant l’aménagement et l’accès à la nouvelle gare de Besançon.  Mais l’opposition UMP a volé au secours des socialistes…

Publicité

« Je regrette profondément votre prise de position. C’est l’idéologie qui l’emporte. Vous êtes les seuls à ne pas voir les engorgements qu’il y a sur l’axe Besançon-Vesoul », a lancé Marie-Guite Dufay, présidente PS de la Région, à ses alliés écologistes qui venaient d’annoncer leur refus de voter les deux rapports concernant l’aménagement et l’accès à la nouvelle gare bisontine située à 15 kilomètres du centre ville.

Les Verts ont rappelé avec insistance que les routes ne font pas partie des compétences de la Région et ont refusé que le conseil régional pallie le manque d’implication des autres collectivités, en premier lieu de la CAGB (Communauté d’agglomération du Grand Besançon. Marie-Guite Dufay s’est voulue rassurante sur le caractère exceptionnel de cet investissement, mais sans convaincre ses alliés, qui à l’instar du Front national, ont voté contre les deux rapports sur le sujet.

En revanche, l’UMP a montré « sa satisfaction de l’évolution de ce dossier ».  « Le couple Etat-Région a fonctionné et a débloqué la situation », s’est réjoui Patrick Genre estimant toutefois que « par rapport au nord Franche-Comté où tout est discuté depuis de nombreuses années, c’est tardif ». Françoise Branget a également pointé le déséquilibre géographique. « Quelle différence avec le nord Franche-Comté qui n’a pas eu peur d’investir pour accueillir les entreprises dignement. Nous serons la risée de la France », a complété la députée UMP promettant tout de même le soutien de son parti « ce réveil tardif ».

« C’est un investissement un peu extraordinaire, mais il y a un moment où il faut avancer», a insisté Marie-Guite Dufay en annonçant son intention d’investir 10 millions supplémentaires dans l’accessibilité de la gare Besançon Franche-Comté, ce qui aura pour conséquence un abondement de l’Etat à hauteur de 3 millions d’euros.

La présidente a cependant récusé la comparaison en ce qui concerne l’aménagement des espaces autour des deux nouvelles gares de Besançon et de Belfort. « Dans le nord, on est dans une zone urbaine, là on est dans une zone vierge avec une perspective d’aménagement à 20 ans », a-t-elle souligné. « Je suis très attentive à un traitement équitable entre le nord de la Franche-Comté et Besançon », a poursuivi Marie-Dufay en mettant dans la balance l’engagement de la Région dans la réouverture de la ligne Belfort-Delle.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille