Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Conseil régional : moins d’argent pour les élus absents

archives© f barbier - cliquez sur l'image pour agrandir
Deuxième séance d’installation au conseil régional de Franche-Comté. Entre les objectifs affichés de la présidente réélue et les petits couacs liés aux commissions, les élus du conseil régional ont adopté le principe de pénalités pour ceux d'entre eux qui seraient trop absents...

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Bien installée dans son fauteuil de présidente et sûre d’elle, Marie-Guite Dufay a dans un premier temps rappelé ses résolutions pour la région. Elle souhaite une meilleure collaboration avec les différentes collectivités locales en parlant « partenariat ». Autre dossier important : l’emploi et la formation par le développement économique en lien avec l’innovation. Rien d’original qui ne sorte finalement des compétences intrinsèques du conseil régional.  Mais cette deuxième séance d’installation a été le fruit de quelques tractations à droite et au sein même de la majorité socialiste au petit jeu de « qui va siéger en commission ?  »

Loïc Niepceron : ça s’en va et ça revient !

Tout commence quand le PS Jospeh Parrenin s’aperçoit qu’il n’est pas sur la liste de la première commission. Comme les absents ont toujours tort, même s’ils sont bloqués au Maroc, ni une ni deux, le socialiste Loïc Niepceron est éjecté au profit de Parrenin.

Y voyant une opportunité, l’UMP Alain Joyandet, chef de file de l’opposition, propose alors de passer de 13 à 15 le nombre d’élus au sein cette même commission pour permettre au maire de Morteau, Annie Genevard, d’y siéger. Refus de la présidente. Le PS se joint alors à l’UMP pour quémander une suspension de séance. Finalement, la présidente accepte. Loïc Niepceron sauve sa place et l’UMP en gagne une !

Absences et pénalités

Lors de cette séance, les nouveaux conseillers régionaux ont également acté pour le principe de pénalités sur les indemnités des élus qui seraient trop souvent éloignés des séances plénières et de leurs obligations. Ainsi, en cas d’absence non justifiée, les indemnités des élus pourraient être diminuées jusqu’à 50 %. Les modalités précises seront votées d’ici cet été. En parlant d’indemnités, elles s’élèvent à 2 080,40 € brut par mois pour les conseillers. Chaque vice-président touche 2 647 €. Les indemnités de la présidente s’élèvent à 5 484,7 €.

Damien

Votre météo avec