Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Conseil régional: tour de chauffe avant l’examen du budget

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Avant de chiffrer le programme de l’année prochaine, les conseillers régionaux ont évoqué les orientations budgétaires de 2011.

Publicité

Les élus régionaux d’opposition ont tout de même tenté de savoir comment allait évoluer la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) et la carte grise, seuls leviers fiscaux encore à la disposition de la Région après la disparition de la taxe professionnelle. Une augmentation des deux taxes pourraient respectivement rapporter 12 M€ et 2M€.
 
Alors que les autres recettes vont « au mieux stagner », comme l’a souligné Denis Sommer, vice-président, il y a donc fort à parier que la majorité se résigne à voter en décembre en faveur de l’augmentation de la TIPP et de la carte grise de 32€ à 34€ (moyenne nationale). L’UMP en est d’ailleurs persuadée. « Vous ne résistez pas à la hausse fiscale », s’est exclamé Sylvie Vermeillet, chef de file de l’opposition, tout en décriant « un rapport désorienté dans le quel on ne sent pas d’ambition forte ».
 
« Vous osez parler de maîtrise quand tout vous échappe », a rajouté la conseillère régionale du Jura conseillant comme tous les ans à la majorité de faire l’économie de l’ARD (Agence régionale du développement). Autre conseil prodigué par Sylvie Vermeillet à la présidente: « Soyez plus souple avec vos syndicats ! ». Allusion au conflit toujours latent entre une intersyndicale des services la Région au sujet du temps de travail.
 
Au préalable, la présidente Marie-Guite Dufay, a tracé les orientations de sa majorité pour les trois ans à venir. « La Région doit savoir mobiliser les énergies et s’inscrire dans l’avenir sans pour autant engager des financements importants », a précisé la présidente en déclinant ses priorités : innovation sociale, soutien de la recherche et de l’enseignement supérieur, l’accès au territoire par le TGV Rhin-Rhône.
 
Reste que la présidente a fait preuve d’un certain pessimisme : « Je ne vous cache pas que la situation se dégrade du fait de la conjugaison de la réforme de la fiscalité et du gel des dotations », a complété Marie-Guite Dufay. D’où l’annonce d’un recours à l’emprunt et un redéploiement des crédits, tandis que « certaines politiques subiront une diminution ». Deux seules exceptions : les ressources humaines et les transports.
 
La discussion budgétaire de décembre s’annonce donc serrée dans un contexte qui, selon la présidente, où « les Régions sont désormais dépendantes du bon vouloir de l’Etat quant à leurs ressources ».
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon