Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Coups de feu chez un particulier à Montferrand-le-Château : deux suspects mis en examen

©anonyme - cliquez sur l'image pour agrandir

Deux jeunes bisontins suspectés d'avoir tiré à deux reprises sur un commerçant à son domicile de Montferrand-le-Château, fin septembre 2013, ont été mis en examen ce mercredi 16 octobre 2013.

Publicité

Deux bisontins de 18 et 25 ans, qui nient être les auteurs des faits, ont été mis en examen par un juge du pôle de l'instruction de Besançon pour "tentative de meurtre". Les enquêteurs ont retrouvé leurs empreintes génétiques sur différents objets et notamment sur un pistolet de calibre 7,62 ayant servi à tirer à travers la fenêtre de l'artisan.

Ce soir là une femme sonne au portail du pavillon où le commerçant se trouve avec son épouse et leur fils. Elle expliquer avoir embouti une voiture à proximité, mais le père de famille se rend compte qu'un individu masqué et armé est tapi dans l'ombre.

L'agresseur tire à deux reprises

Le propriétaire a tout juste le temps de rentrer à l'intérieur et de fermer la baie vitrée que l'agresseur tire à deux reprises. La vitre est touchée, mais par chance, personne n'est blessé.

Le lendemain à la Belle Etoile, un homme découvre deux armes de poing, une paire de menottes et un morceau de collant féminin au bord d'une route. L'une des armes, une reproduction, est inoffensive mais l'autre, un Nagant de calibre 7,62 qui dotait l'armée soviétique au début du siècle dernier est bel et bien létale.

Des expertises balistiques sont aussitôt effectuées par les enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie de Besançon et confirment le lien entre les deux coups de feu et cette arme.

Des délinquants déjà fichés

Les empreintes décelées sur les objets et l'arme sont celles de deux délinquants bisontins déjà fichés au fichier national automatisé des empreintes génétiques. L'un des suspects est un garçon de 18 ans en pleine dérive sociale et l'autre, son ami de 25 ans, employé d'une société de nettoyage.

Ils ont été interpellés lundi 14 octobre 2013 sur la Zac de Besançon-Chateaufarine. Ils ont été mis en examen par le juge d'instruction  pour "tentative de meurtre". L'ainé a été placé en détention provisoire à l'issue de sa comparution devant le juge des libertés et de la détention et le plus jeune a été remis en liberté, assigné à résidence.

Léon

Autres faits divers

7 décembre 2017 à 07:25
4 décembre 2017 à 17:38

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON