Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Création d’entreprise : huit talents récompensés en région

Les huit lauréats 2015 du concours Talents BGE © Johann COUR/Studio Grand Angle - cliquez sur l'image pour agrandir
Les partenaires financiers ont remis les chèques aux lauréats ce mardi à Besançon. © Hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
L'instrument de musique Beat root, fabriqué à Besançon, va prochainement investir le marché international. Hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
17ème édition

Ils dirigent un garage auto solidaire, fabriquent des instruments de musique ou encore conçoivent des dispositifs  médicaux innovants. Huit créateurs d’entreprises francs-comtois ont été récompensés dans le cadre du concours Talents.

Publicité

La région foisonne de talents et il n’est presque plus besoin de le démontrer ! Comme chaque année, plus de 1500 entrepreneurs dans toute la France entrent dans la course du concours Talents de la BGE pour recevoir le premier prix de leur catégorie, label de qualité face à de potentiels partenaires financiers. Ils étaient une trentaine à déposer un dossier en Franche-Comté.

Pas de fausses notes !

Huit projets ont été sélectionnés et ont reçu des dotations allant de 500 à 1500 euros. Parmi eux, trois prix « coup de cœur » : pour « Proviskin », installée à TEMIS à Besançon qui développe des kits de biopsie prêts à l’emploi de pharmacologie cutanée, mais aussi pour Sophie Granger, dessinatrice et projeteuse en bâtiment. Implantée aux Auxons, cette entrepreneuse avait d’abord pour projet de créer un café tricot, puis s’est tournée de fil en aiguille, vers un autre secteur d’activité. Elle est aussi lauréate du concours Entreprendre au féminin.

Enfin, le dernier coup de cœur fait partie de ceux dont on devrait entendre beaucoup parler prochainement. Il concerne la SARL ACSE, spécialisé dans la fabrication et la vente d’instruments de musique, baptisés Beat root. À sa tête : deux frères, Julien et Laurent Puget, arrivés en Franche-Comté pour être au plus près de leur sous-traitants. Lancée il y a un an et installée à la pépinière de Palente à Besançon, leur entreprise intéresse déjà de grands noms comme Yamaha, mais aussi divers magasins de musique d’Europe et du Japon. « Nous avons dernièrement participé au salon de l’instrument de musique à Francfort et plusieurs musicothérapeutes et écoles nous ont approché pour faire notamment de l’éveil musical », nous confie l’un deux.

Leur instrument se base sur le principe de percussion en métal. « Notre travail tourne autour de la structure, du moulage et de l’accordage. L’avantage est qu’il n’y a aucune fausse note possible quand on en joue ! » Vendu sur leur site internet : www.beattroot.fr, à 349 euros (399 euros pour la version électroacoustique), il devrait rapidement se trouver sur le marché international.

Peut-être aussi primés au niveau national

À leurs côtés, se trouvent enfin d’autres projets innovants, comme celui porté par Christophe Gruet qui a reçu la plus importante donation : 1500 euros. Il a lancé un garage auto solidaire à Lons-le-Saunier sous la forme d’une association 1901 il y a trois mois. Le principe ? Proposer de la réparation et de la vente de voiture à moindre coût et avec des facilités de paiement pour que le plus grand nombre puisse y avoir accès. Basée sur l’économie solidaire, la démarche fait des émules. « Nous avons déjà 80 clients et le téléphone continue de sonner tous les jours », remarque le dirigeant. Une campagne de financement participatif a d’ailleurs été lancée pour aider son bon fonctionnement sur le site Notre petite entreprise.

Deux autres entreprises jurassiennes font aussi partie des lauréats. L’artisan peintre en décor du patrimoine bâti, Olivier Blanchard et le bar restaurant auberge, le Cassiton, à Longchaumois, ont en effet été sélectionnés. Un autre bistrot boudoir a lui aussi été retenu, cette fois à Besançon ; il s’agit du « Tandem » ouvert récemment sur le quai Vauban. En pleine croissance, ces deux dirigeantes viendraient même d’embaucher. Enfin, également installé à TEMIS, la jeune entreprise « Miravas », spécialisée dans la conception et la fabrication de dispositifs médicaux pour le traitement des varices, a été primée dans la catégorie « Innovation ».

À l’issue des sélections régionales, ils ne seront plus que 100 chefs d’entreprise primés et 10 d’entre eux, recevront en plus une distinction nationale. Les cinq projets présélectionnés en Franche-Comté (hors prix coup de cœur) seront fixés sur leur participation en finale à Paris ou non à la mi-juillet.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille