Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Crime de Pontarlier : un dysfonctionnement dans le suivi d'un homme violent ?

L'auteur présumé du meurtre de Pontarlier était interdit de séjour dans la capitale du Haut-Doubs suite à une agression. Sa précédente victime avait alerté la police sur la présence illégale de l'homme à Pontarlier, avant qu'il ne tue. Le parquet a ordonné un rapport administratif.

Publicité

Le 17 octobre 2013, Julien Bideau, un père de famille de 26 ans a été tué de 14 coups de couteau, sur le parking de l'église protestante de Pontarlier. Le lendemain, un homme de 27 ans était interpellé. Suspecté d'être l'auteur du crime, malgré ses dénégations, il a été mis en examen et écroué.

Or cet individu avait déjà été interpellé fin septembre 2013 pour avoir roué de coups un autre homme. Il avait été placé sous contrôle avec "interdiction de séjour à Pontarlier" dans l'attente de son procès qui se tiendra demain devant le tribunal correctionnel de Besançon.

Il est revenu à Pontarlier

Malgré cette interdiction de séjour, il est revenu à Pontalier. "Plusieurs proches m'ont appelée pour me dire qu'il était là et qu'il tenait des propos menaçants contre mon mari", témoigne la compagne de l'homme roué de coups en mai 2013. "Dès vendredi 11 octobre j'ai appelé la police pour leur signaler sa présence et leur dire mes craintes. J'ai eu l'impression de ne pas être prise au sérieux. Le policier m'a dit que cet homme n'avait pas d'autre endroit où aller mais qu'il préviendrait le parquet", confie-t-elle, en préférant garder l'anonymat.

Mais personne n'est intervenu pour faire en sorte que cet homme violent respecte son interdiction de séjour et deux jours après l'alerte, il est suspecté d'avoir tué Julien Bideau. Plusieurs témoins assurent l'avoir aperçu la nuit du meurtre dans les rues de la ville et le lendemain du meurtre, il a été interpellé chez sa mère... à Pontarlier.

Le parquet ordonne un rapport administratif

Pour Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de la première victime, "ce n'est pas aux forces de l'ordre de décider qui peut être ou ne pas être à Pontarlier. Quant la justice prend une décision et qu'elles en ont connaissance, elles doivent la faire respecter".

Il n'exclut pas d'engager "une action en responsabilité de l’État pour négligence grave d'un fonctionnaire de police".

Le parquet de Besançon, qui confirme les dires de la femme, a également été informé de ce possible dysfonctionnement. Il a ordonné jeudi 24 octobre 2013 "un rapport administratif sur les constatations relatives à cette violation du contrôle judiciaire et les suites qui lui ont été données".

Léon

Autres faits divers

13 décembre 2017 à 10:57
7 décembre 2017 à 07:25

Votre météo avec

Evénements de pontarlier

Mar, 19 Décembre 2017 10h00 - 12h00
ELIAD PONTARLIER - Pontarlier
© CA Pontarlier
Sam, 6 Janvier 2018 15h00
Avenue du Stade, 25300 Pontarlier - Pontarlier
Sam, 17 Février 2018 20h30
ESPACE POURNY - Pontarlier