Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Crise porcine: "Vous verrez, cela ne se calmera pas", prédit Sarkozy

© twitter BFM TV - cliquez sur l'image pour agrandir

Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy a estimé mercredi que la crise dans l'agriculture ne se "calmera pas" car il s'agit d'une "crise structurelle", lors d'une visite dans l'Yonne où il a appelé "le plus haut niveau de l'Etat" à se "saisir du dossier".

Publicité

L'ancien chef de l'Etat a visité mercredi une exploitation agricole à Saint-Privé. Il était notamment accompagné de Christian Jacob, président des députés LR, et ancien syndicaliste agricole. "Vous verrez que cela ne se calmera pas", a-t-il dit à la presse, interrogé sur la crise qui touche actuellement les éleveurs porcins. "Il faut une baisse absolument massive des charges pour permettre à nos agriculteurs de vivre", a-t-il préconisé.

"Ce n'est pas une crise conjoncturelle. Est-ce que la réponse qui a été apportée cet été est suffisante, chacun voit que non", a-t-il dit. "Aucune réponse structurelle n'est apportée à la crise structurelle de l'agriculture française", a-t-il ajouté.

Il a appelé à "repenser et reposer tout le système". "Il faut que les agriculteurs n'aient pas à vivre de subventions mais du prix, comme tout chef d'entreprise (...) comme tout producteur", a-t-il déclaré.

"Le problème de prix et des rapports des agriculteurs avec la distribution n'est pas nouveau. J'avais eu moi-même à gérer ces questions notamment en 2009 (...) là, on a une déclaration qui a été faite par le ministre de l'Agriculture, déclaration suivie d'aucun effet, comment voulez-vous que cela calme les choses?", a-t-il encore dit. "C'est au plus haut niveau de l'Etat qu'il faut se saisir de ce dossier", a-t-il ajouté.

L'ancien chef de l'Etat faisait mercredi sa rentrée politique, en même temps que celle de l'exécutif.

Damien

Votre météo avec

Evénements de bourgogne