Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Cuisine en maison comtoise

Mathieu Sabarly du service culturel du musée et le chef Jocelyne Lotz-Choquart dans la nouvelle cuisine dédiée aux animations du musée de plain air des maisons comtoises de Nancray ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
cours, cuisine & fourneaux

Le Musée en plein air des maisons comtoises s’offre une nouvelle cuisine pour proposer dès la saison prochaine, des cours et des ateliers. Cuisine locale et accessible garantie !

Publicité

Au centre du site, à la ferme Magny-Châtelard, après la salle de la cuisine d’antan, celle de la cuisine contemporaine. Une pièce rénovée dans laquelle nous accueille le chef bien connu des Bisontins : Jocelyne Lotz-Choquart. Devant le piano à gaz, le  four et plans de travail, elle s'affaire. Et justement ! Sa passion, elle la transmettra à l’occasion de cours dédiés à la cuisine locale, de saison et "facilement reproductible" chez soi. "Le fil conducteur de ma cuisine sera  le jardin" indique-t-elle. Le chef cuisinier n'hésitera pas à jouer des récoltes du potager du musée tout en y ajoutant des ingrédients issus du terroir.

Un nouvel équipement pour les animations du musée 

La cuisine traditionnelle ne suffisait plus, il fallait de l’équipement ! C’est pour cette raison que le musée s’est équipé en matériels professionnels. Un projet auquel ont participés partenaires et mécènes pour offrir le goût de la cuisine. Trois mois de travaux et un coût de 15.000 euros. De gros groupes, tels que Peugeot, ou de petites entreprises ont été sollicités pour prendre part à ces aménagements. Parmi les entreprises mécènes se trouvent "Nuances & Décoration" de Besançon, Fleury Gilbert ou encore Lacanche.

Des cours adaptés

Une bonne cuisine ne se fait pas en une heure. C’est pourquoi les cours ne dureront pas moins de 4h, voire une journée complète avec un maximum d'une dizaine de participants. Il devrait en couter au minimum 50 euros, dans la gamme de prix habituel pour un cours de cuisine. 

L’apprentissage et la préparation laisseront place à la dégustation des plats dans la troisième salle de la ferme Magny-Châtelard, la salle à manger, un espace digne d’une maison comtoise d’autrefois avec ses parquets, meubles en bois et pierres apparentes.

Eline