Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Dakar : Loeb reprend les devants

© Peugeot Sport - cliquez sur l'image pour agrandir
Peugeot en force

Sébastien Loeb a remporté ce mardi 10 janvier 2017 la huitième étape du Dakar 2017, la troisième pour lui. L'Alsacien repasse devant le Franc-Comtois Stéphane Peterhansel à la tête du classement général. Ce mercredi 11 janvier, la 9e étape du Dakar-2017 est annulée. Il s'agissait d'une étape décisive, la  plus longue de l'édition : 977 km, dont 406 chronométrés, entre Salta et Chilecito, sur les contreforts argentins de la cordillère des Andes, avec ses 98% de hors-piste.

Publicité

Sébastien Loeb a remporté mardi sa troisième étape dans le Dakar 2017, dans la catégorie auto, à l'issue d'une 8e étape, entre Uyuni (Bolivie) et Salta (Argentine) retardée par de nouvelles intempéries. Épreuve retardée. Le pilote Peugeot a bouclé les 417 km chronométrés en 04 h 11 min 02 sec, devant ses coéquipiers Stéphane Peterhansel (+03:35.), à qui il reprend la tête de la course pour 01 min 38 sec, et Cyril Despres (+05:13.).

L'arrivée de la spéciale, déjà amputée la veille de 73 km, par précaution, pour éviter un rio en crue devenu infranchissable, est intervenue avec un retard de plus de deux heures sur l'horaire prévu, à cause de violents orages à la frontière bolivo-argentine. "Le match est super serré avec Stéphane, toujours", a réagi Loeb après sa victoire, sur le site du Dakar: "Il roule vraiment vite, il ne fait pas de faute. Sur les hors-piste, il m'en reprend, sur la piste, je lui en reprends et, au final, ça joue très serré."

Dans la catégorie moto, l'Espagnol Joan Barreda s'est offert une deuxième victoire d'étape pour l'honneur, après avoir vu ses chances au général compromises vendredi par une pénalité d'une heure pour un ravitaillement hors-zone. 

9e étape annulée

La 9e étape du Dakar-2017 n'aura pas lieu. Un glissement de terrain provoqué par des orages a bloqué mardi une partie de la caravane de la course sur le parcours de la 8e étape, forçant l'organisation à annuler la spéciale du lendemain.

"Suite à un gigantesque glissement de terrain provoqué par les orages (vers 10h30 locales/14h30 GMT mardi, ndlr), la route empruntée par la liaison pour rejoindre le bivouac a été coupée à une quarantaine de kilomètres au nord de Jujuy, soit à 160 km de Salta", l'arrivée de l'étape de mardi, a précisé l'organisation dans un communiqué.

Un millier de personnes ont été évacuées et deux sont mortes.

"La journée de demain (mercredi) sera consacrée à regrouper l'ensemble des moyens de la course à Chilecito, de sorte à continuer l'épreuve en donnant le départ de la 10e étape, Chilecito - San Juan", jeudi. En effet, si la plupart des véhicules vont pouvoir rejoindre le bivouac de Salta en "passant par un itinéraire alternatif passant par San Antonio de los Cobres, allongeant la distance de liaison de 200 km environ", "un certain nombre ne pourront pas emprunter cette route".

Damien

Articles liés