Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

De la prison avec sursis pour avoir écoulé du faux champagne

bulles trafiquées

Un couple de retraités du Jura a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier à huit mois de prison avec sursis pour avoir écoulé 300.000 bouteilles de vin pétillant sous l'appellation "champagne". 

Publicité

 

Poursuivi pour "suppression ou altération des éléments d'identification de marchandises", "usurpation d'appellation d'origine" et "faux et usage de faux" notamment, le couple a également écopé de 10 000 euros d'amende, avec sursis pour la moitié.

Un troisième prévenu, poursuivi pour tromperie sur la marchandise, a été condamné à 5.000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis.   En outre, ils devront verser de 2000 à 5000 euros de dommages-intérêts à plusieurs clients floués ainsi qu'au Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC), à l'Institut national des appellations d'origine (Inao), qui s'étaient portés partie civile.

Entre 2006 et 2011, Claude et Marie-Claude Liard avaient vendu près de 300.000 bouteilles faussement estampillées champagne sur internet et par le bouche-à-oreille, à travers leur société basée à Mantry (Jura).  Ils achetaient du mousseux dont ils remplaçaient les étiquettes par des autocollants marqués d'appellations glanées dans les supermarchés. Ils étaient aidés par un complice, basé dans la Loire, qui écoulait la marchandise dans la région.

Selon le parquet, qui avait requis de la prison ferme lors de l'audience le 4 octobre, le bénéfice de cette fraude aurait atteint 700 000 euros.

(source: AFP)

redaction

Votre météo avec

Evénements de jura