Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Décès de Claude Cheysson : "Une des grandes figures qui ont fait 1981 s'est éteinte"

Claude Cheysson © - cliquez sur l'image pour agrandir

Claude Cheysson, qui a été ministre des Relations extérieures de François Mitterrand, de 1981 à 1984, est mort lundi à  92 ans à son domicile parisien, des suites d'une longue maladie. François Hollande lui a rendu hommage en saluant en lui le résistant, le diplomate, ainsi qu'"un grand serviteur de l'Etat et un homme politique lucide et passionné". Jean-Pierre Chevènement, le sénateur du Territoire-de-Belfort a déclaré "voir avec  tristesse s'éteindre une des grandes figures politiques qui ont fait l'élan de  1981"

Publicité

Claude Cheysson s'était engagé dans sa jeunesse dans la Résistance" et avait été "membre de la 2e Division Blindée du Général Leclerc", qui avait libéré Paris en août 1944. 

"Claude Cheysson a été un diplomate éminent, il fut l'un des proches  collaborateurs de Pierre Mendès France à la Présidence du Conseil et ne renonça jamais aux idéaux de sa jeunesse (...)  l a participé à l'aventure de la reconstruction européenne, a été l'un des premiers à promouvoir une politique extérieure pour l'Europe et particulièrement une  politique d'aide au développement ambitieuse et généreuse" a déclaré le président de la république. 

 Pour Jean-Pierre Chevènement Claude Cheysson "voulait inventer une politique originale, tournée prioritairement vers le Sud, vers les grands pays émergents, et  notamment trois pays clés : l'Algérie, l'Inde, le Mexique. Cette vision  stratégique était prémonitoire. Claude Cheysson s'est acquitté de sa tâche  avec le brio et l'énergie que chacun lui connaissait (...). Je vois avec  tristesse s'éteindre une des grandes figures politiques qui ont fait l'élan de  1981" .

 La carrière de Claude Cheysson 

Né le 13 avril 1920 à Paris, Claude Cheysson a fait de brillantes études (Normal Sup., Polytechnique, ENA), avant d'entrer dans la carrière  diplomatique en 1948, comme attaché au Commissariat général aux Affaires  allemandes et autrichiennes (1949-1952), puis conseiller à la présidence du  gouvernement du Vietnam (1952).

Il est ensuite devenu chef adjoint puis chef de cabinet du président du  Conseil Pierre Mendès France (1954-1955) et collaborateur d'Alain Savary au  secrétariat d'Etat aux Affaires marocaines et tunisiennes (1956). Puis il a  été secrétaire général de la Commission de coopération technique en Afrique  (1957-1962), directeur de l'Organisme saharien (1962-1965), ministre  plénipotentiaire (1965), et ambassadeur à Jakarta (Indonésie) de 1966 à 1970.

Membre du PS depuis 1974, Claude Cheysson, est entré au gouvernement après l'élection de François Mitterrand en mai 1981. Il est resté au Quai d'Orsay jusqu'en décembre 1984, puis a été nommé Commissaire européen, chargé de la  politique méditerranéenne et des relations Nord-Sud (1984-1988).

Damien

Votre météo avec