Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Dégradation sensible des conditions de travail

Près d'un salarié français sur deux estime que son bien-être au travail s'est dégradé ces six derniers mois, selon un sondage Ipsos pour Bernard Julhiet Group et La Tribune.

Publicité

Deux sur trois (64%) jugent leur niveau de bien-être satisfaisant mais 45% estiment qu'il s'est dégradé ces six derniers mois, proportion qui atteint 59% dans les entreprises de plus de 500 personnes.

Selon cette étude, 62% des salariés estiment que leur niveau de stress est élevé. Un tiers de la population interrogée (33%) juge que son travail pourrait lui causer de graves problèmes psychologiques. Au total, 11% des salariés sont aujourd'hui en profonde détresse professionnelle, estime Ipsos.

Le bien-être des cadres reste élevé mais semble se dégrader rapidement et 69% jugent leur niveau de stress élevé.

Les ouvriers sont ceux qui souffrent le plus d'intenses fatigues (67%) et de troubles musculo-squelettiques (75%) en raison de leur travail. Quatre sur 10 ont des difficultés à éprouver du plaisir dans leur travail et 36% estiment que leur travail pourrait leur causer des troubles psychologiques graves.

Le sondage a été réalisé du 12 au 19 octobre auprès d'un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population salariée.
 
redaction

Votre météo avec