Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Démission du pape Benoît XVI : sa déclaration

©prezydent.pl - cliquez sur l'image pour agrandir

Le pape Benoît XVI a annoncé ce lundi qu'il allait démissionner le 28 février 2013 à 20h. Voici la traduction de sa déclaration lors du consistoire pour la canonisation des martyrs d'Otrante. Un nouveau pape devrait être désigné pour Pâques, le 31 mars. Lisez sa déclaration complète et écoutez l'émission spéciale diffusée sur RCF. 

Publicité

En latin, Benoît XVI a expliqué  qu'à 85 ans il n'avait "plus les forces" de diriger l'Eglise catholique :  "Pour cette raison et pleinement conscient de la gravité de cet acte, en toute liberté je déclare que je renonce au ministère d'évêque de Rome, successeur de Saint-Pierre"

Elu le 19 avril 2005, le pape avait déjà indiqué en 2010 dans un livre d'entretiens qu'il n'hésiterait pas à abandonner son poste s'il était dans l'incapacité "physique, psychologique ou spirituelle" d'accomplir les tâches de sa fonction. La dernière démission d'un pape remonte au XVe siècle  avec le départ de Grégoire XII. 

Parmi les réaction, le président français François Hollande a jugée cette décision "éminemment respectable".  Pour exprimer sa surprise, le doyen des cardinaux Mgr Angelo Sodano a parlé de "coup de tonnerre dans un ciel serein". 

Un nouveau pape pour Pâques

"Nous devrions avoir un nouveau pape pour Pâques", a déclaré lors d'un point de presse le père Federico Lombardi, ajoutant qu'un conclave devrait être organisé dans les 15-20 jours suivant la démission.

Benoît XVI, qui est âgé de 85 ans et ne prendra pas part au conclave, devrait se retirer dans un monastère dans l'enceinte du Vatican, après avoir séjourné dans un premier temps dans la résidence d'été papale de Castel Gandolfo, près de Rome.

Benoît XVI n'aura aucun rôle dans le conclave, et devrait après avoir quitté ses fonctions mener une vie de prière, a indiqué le père Lombardi, soulignant qu'il ne s'agissait pas d'une décision improvisée mais préparée. Il a dit très souvent qu'il voulait dédier son temps à la prière, à la réflexion éventuellement à l'écriture (...) Cela dépendra de lui, a-t-il dit.

Voici l'intégralité de la déclaration de Benoit XVI, traduite par Radio Vatican :

"Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien.

Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de Saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié.

C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, successeur de Saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à 20 heures, le Siège de Rome, le Siège de Saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau souverain pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire". 

Le Journal EssentielEdition du 11 février
 
 

 

Damien

Votre météo avec