Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Départementales : les propositions du Front National

Les candidats FN dans les cantons de Besançon ©dr - cliquez sur l'image pour agrandir

Le front national présente des candidats dans les 19 cantons du Doubs. 

Publicité

L’avenir des Départements ? Quelles compétences à conserver ?

La réforme des élections départementales a accompagné la création d’« hyper régions », imposées par l’Union européenne. À terme, l’objectif est de faire purement et simplement disparaître nos départements (les pouvoirs sont concentrés dans les grandes métropoles, la ruralité et les villes moyennes sont abandonnées).

Comme la majorité des Français, nous sommes attachés au département. Il est un élément de notre identité nationale, mais aussi une institution de proximité ayant largement fait la preuve de son efficacité, s’agissant par exemple de la politique sociale.

Élus conseillers départementaux, nous nous battrons pour préserver cet échelon indispensable de notre vie démocratique.

La création des grandes régions va éloigner encore plus les citoyens du pouvoir et coûtera très cher aux contribuables.

Quels sont les points forts de votre programme ?

Services publics et ruralité: notre priorité

Le désengagement de l’État a des effets désastreux dans nos départements. Alors que les Français payent toujours plus d’impôts, ils bénéficient de services publics de moins en moins nombreux, de plus en plus chers, et souvent très éloignés de leur domicile. Qu’il s’agisse de gendarmeries, de services d’accueil des personnes âgées, de casernes de pompiers ou d’hôpitaux, nous défendrons au Conseil départemental le maintien de services publics de proximité et de qualité.

Les petits commerces, l’artisanat et les petites entreprises, qui créent des emplois locaux et constituent le tissu économique principal de nos départements, doivent aussi être défendus face aux politiques commerciales agressives des grands groupes et de la grande distribution souvent soutenus par les élus de l’UMPS.

Nos candidats seront très attachés à défendre en particulier la ruralité, grande oubliée des politiques de l’UMPS.

Au Conseil départemental, nous défendrons la baisse de la taxe foncière.Pour y parvenir, nous ferons la chasse au gaspillage, contrôlerons les subventions et arrêterons les dépenses de communication inutiles.

Des économies sont à faire sur:

  • Le train de vie des élus et les budgets de communication
  • Le laxisme dans la gestion des effectifs âLes subventions insuffisamment justifiées, ni contrôlées
  • La reprise en gestion directe de certains services si c’est moins coûteux et plus efficace
  • La lutte contre les abus au rsa: fraude à la domiciliation, dissimulation de revenus, non-respect des engagements d’insertion
  • une vigilance totale face aux emprunts toxiques

Quels projets concrets souhaitez-vous porter pour le département ?

Le maintien des départements et de la proximité face aux hyper-régions 

La baisse des impôts locaux
Des économies sur le train de vie des élus, la fraude et les dépenses inutiles 

La dignité et le pouvoir d’achat des personnes âgées 

un soutien aux familles face à la dépendance 

une meilleure considération pour les personnes handicapées et leurs proches 

La défense intransigeante de la laïcité et la lutte contre le communautarisme 

Le développement de services publics et des petits commerces notamment dans la ruralité et les villes moyennes 

Le soutien au développement des entreprises locales La consultation de la population sur tous les sujets importants, notamment par des référendums locaux 

L’action sociale est une des principales compétences du département. nous veillerons à une meilleure solidarité envers les personnes âgées : 

  • En améliorant le niveau de l’APA notamment pour les retraités modestes ; 
  • En équipant les personnes âgées vivant à domicile de téléassistance et de domotique;
  • En améliorant l’aide sociale pour couvrir les frais d’hébergement en établissement.

Nous protégerons l’enfance par une vigilance accrue dans l’autorisation et le contrôle des professionnels et des centres qui les accueillent:

  • En nous assurant de la maîtrise de la langue française ;
  • En luttant contre les dérives communautaires (interdiction du voile dans les crèches).
  • Enfin, il faudra renforcer le soutien aux maisons départementales des personnes handicapées.

(Source : FN)

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille