Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Des cliniques anti-âge visées par la justice en Suisse

Sasn autorisation

Des hôpitaux et cliniques privées suisses proposant sans autorisation légale des cures anti-âge basées sur des thérapies à base de cellules fraîches sont dans le collimateur des autorités sanitaires de la Confédération suisse.

Publicité

Dans un communiqué publié jeudi, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) annonce qu'une "procédure pénale a été ouverte contre plusieurs cliniques et différentes personnes" accusées d'avoir pratiqué de telles thérapies, surtout prisées par de riches ressortissants chinois, russes ou du Moyen-Orient.

Ces thérapies nécessitent une autorisation administrative. Aucun nom n'a cependant été donné par l'OFSP, quant aux cliniques et cabinets médicaux poursuivis. La plupart de ces établissements sont installés sur les rives du lac Léman, entre Lausanne et Montreux. Il en existe 27 dans le canton de Vaud, 6 dans le canton du Valais et deux dans le canton de Genève.

L'OFSP rappelle jeudi qu'il faut une autorisation spéciale pour pratiquer de telles thérapies et qu'aucune n'a été octroyée à ce jour, ni par l'OFSP ni par Swissmedic, l'organe de surveillance de la médecine suisse. Les thérapies dans le collimateur des autorités sont celles qui sont basées sur des injections de cellules fraîches d'origine animale (prélevées dans le foetus de mouton, de veau ou de porc, ou dans le placenta de la brebis).

(Source : AFP)

Hannah

Votre météo avec

Evénements de Suisse