Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Des masques africains à la Citadelle

De gauche à droite : Madame Gnonsoa, historienne, ancienne ministre de Côte d'Ivoire, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, et Madale Yao Yao, ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès de l'Unesco - cliquez sur l'image pour agrandir
masques de la culture Yaouré©miss.dom - cliquez sur l'image pour agrandir
masques de la culture Dioula©miss.dom - cliquez sur l'image pour agrandir
masques de la culture Baoulé©miss.dom - cliquez sur l'image pour agrandir
masques heaume Baoulé©miss.dom - cliquez sur l'image pour agrandir
l'exposition présente aussi quelques statuettes©miss.dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Le 13 mai, en présence de Madame Gnonsoa, historienne et ancienne ministre de Côte d’Ivoire, et de Madame Yao Yao, ambassadeur de ce pays auprès de l’Unesco, a été inaugurée l’exposition «L’esprit et la matière» qui se tient jusqu’au 30 septembre à la Citadelle. L’occasion de découvrir l’exceptionnelle collection de masques africains appartenant au muséum d’Histoire Naturelle de Besançon.

Publicité



«Nous sommes très heureux que cette exposition très originale soit présentée à Besançon dans le but de faire découvrir à un très large public notre culture ivoirienne. Cela va permettre également aux Africains de Besançon d’éveiller leur curiosité à leur propre patrimoine. L’Afrique est en proie à une profonde mutation qui bien souvent provoque toute perte de repères. Nous devons conserver nos racines, les considérer comme des éléments de poursuite de notre destin», a indiqué Madame Yao Yao, ambassadeur de Côte d’Ivoire auprès de l’Unesco.


Présentée sur environ 200 métres carrés dans quatre salles à l’entrée du musée Comtois, cette exposition révèle une cinquantaine de masques des cultures Wé, Dan, Gouro, Yaouré, Baoulé, Diaoula,  etc. S’y ajoutent quelques statuettes et des instruments de musique.



Réalisés dans les années 1940 et 1950 par les populations du centre et de l’ouest de la Côte d’Ivoire, ces objets appartiennent a une collection de 145 pièces (dont 92 masques) données pour la plupart au muséum d’Histoire Naturelle de Besançon par Jean-Luc Tournier, un Franc-Comtois qui vécut en Côte d’Ivoire où il fut responsable du Centrifan d’Abidjan dès 1940. Présentée jusque dans les années 1990, cette collection était depuis cette date conservée dans les réserves du musée. Elle a récemment fait l’objet d’une étude et de la publication d’un ouvrage, préludes à cette exposition.


miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mathieu SLOL
Jeu, 14 Décembre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Ven, 8 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
19 rue Alain Savary, Besançon TEMIS - Besançon
© DR
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
2 Place du Théatre besançon - Besançon