Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Deux marginaux reconnus coupables d'un viol contesté

ASSISES DU DOUBS

La cour d'assises du Doubs a condamné à cinq ans de prison, dont un an avec sursis, un SDF bisontin reconnu coupable de viol sur une de ses compagnes de misère, et à cinq ans de prison sa complice.

Publicité

L'accusé, âgé de 40 ans, a reconnu avoir frappé la victime, mais réfute l'avoir violée. Sa complice de 39 ans était pour sa part absente lors des trois jours de procès, du mercredi 26 au vendredi 28 juin 2013.

Une nuit de juin 2007, le quadragénaire se rend rue Battant au domicile d'une ancienne maîtresse à qui il reprochait des insultes. Il est rejoint par une autre marginale. Après moult verres de vin la confrontation tourne mal aux dépends de l'occupante des lieux.

Blessée et choquée, elle révélait le lendemain avoir été frappée par le duo et violée par son ancien compagnon sur incitation de sa complice. Après leur arrestation tous deux ont admis avoir porté de nombreux coups, mais ils contestent toute forme de violence sexuelle.

Les avocats ont plaidé l'aquitement

Me Nicole Rigoulot, partie-civile, a soutenu les accusations portées par sa cliente. L'avocate générale Anne-Lise Massa a estimé que la victime avait été "constante" dans ses déclarations, avant de réclamer une peine de six ans de prison contre les deux accusés.

Les deux avocats de la défense Mes Randall Schwerdorffer et Christine Pillot-Quenot ont au contraire souligné les multiples évolutions du récit de la victime et ils ont plaidé l'acquittement pour le viol.

Les jurés du Doubs ont opté pour la culpabilité sur l'ensemble des faits. Les deux avocats ont l'intention de faire appel de ce verdict.

Léon

Autres faits divers

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Ven, 25 Mai 2018h
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Ven, 25 Mai 2018 14h30
MICROPOLIS - Besançon
Ven, 25 Mai 2018 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon