Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Déviation de Luxeuil : Michel Raison accuse la Région

Michel Raison ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le député UMP de Haute-Saône et maire de Luxeuil-les-Bains, a lancé un nouvel appel solennel à la présidente du conseil régional de Franche-Comté afin que sa collectivité assume sa part de 2,5 millions d'euros du surcoût du chantier de la déviation de Luxeuil (25% de 10 millions d'euros).

Publicité

Le communiqué de Michel Raison :
 
« A ce jour, la Présidente refuse au prétexte que l'engagement financier pris 2000 est respecté. Michel Raison considère pour sa part que l'engagement signé en 2000 n'est pas uniquement budgétaire mais aussi politique et moral. Il portait en effet sur la réalisation du chantier dans sa totalité, à savoir construire 6,1 kilomètres de voies rapides.
 
De plus, à l'heure de la signature de l'accord entre l'Etat, le Conseil régional et le Conseil général, tous les financeurs savaient pertinemment que le chiffrage initial de l'opération (28 millions d'euros) n'était et ne pouvait être que prévisionnel car l'enquête publique, source de modifications importantes, n'avait pas encore eu lieu.
 
Le député constate avec amertume que le Conseil régional n'assume pas sa part du surcoût du chantier routier de Luxeuil alors même qu'il le fait pour le TGV Rhin-Rhône à hauteur de plus de 20 millions d'euros.
 
Cette différence de traitement créé une injustice, une rupture de l'équité entre les territoires au détriment de la Haute-Saône.
 
Dès lors, c'est bien l'Etat qui devra compenser le désengagement du Conseil régional et ce sont 2,5 millions d'euros qui ne pourront pas être mobilisés sur d'autres projets ».
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de haute-saone