Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

DIAPORAMA Hervé Morin en inspection militaire et… politique à Besançon

©guillaume clerc - cliquez sur l'image pour agrandir
©guillaume clerc - cliquez sur l'image pour agrandir
©guillaume clerc - cliquez sur l'image pour agrandir
©guillaume clerc - cliquez sur l'image pour agrandir
©guillaume clerc - cliquez sur l'image pour agrandir
©guillaume clerc - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Hervé Morin avec Mireille Pequignot, conseillère régionale ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le ministre de la Défense a été accueilli ce jeudi au 19e régiment de génie de Besançon, avant de se consacrer en soirée à l’avenir du Nouveau Centre dont il est le patron.

Publicité

« Il existe une famille de pensée qui a toujours eu une expression politique sous différentes étiquettes, la dernière en date étant l’UDF », a estimé Hervé Morin avant un meeting qui a réuni une centaine de personnes à Besançon. Le ministre de la Défense veut reconstituer avec son Nouveau Centre « une deuxième offre à droite ».
 
Conforté par les résultats des régionales qui ont montré que l’union de la droite ne suffisait pas pour l’emporter, il prône pour la présidentielle de 2012 « une configuration de pluralité ». « C’est utile à la démocratie française », a poursuivi Hervé Morin, tout en précisant que « le centre a vocation de faire alliance avec un parti de droite, notre alliance est avec l’UMP ». Les militants de l’UMP venus pour assurer le service d’ordre du « petit parti frère » peuvent donc être rassurés.
 
Hervé Morin sera-t-il candidat en 2012 ? « Le Nouveau Centre, ce n’est pas une société unipersonnelle. Ce parti doit rester une ambition collective », esquive-t-il. Aux côté de deux de ses élues au conseil régional de Franche-Comté, Mireille Pequignot et Anne-Laure Fléty, le ministre de la Défense a affiché son ambition de ne pas rater le rendez-vous présidentiel. Estimant que son parti représente aujourd’hui la tradition centriste, il considère qu’il doit être « en position d’avoir un candidat ».
 
Deux ans après son lancement, le Nouveau Centre compte 80 élus régionaux, une quarantaine de parlementaires nationaux et européens, 2500 élus locaux, tout en revendiquant 13 000 adhérents.
 
Avant de se faire stratège politique, Hervé Morin n’a pas oublié qu’il était aussi ministre de la Défense. Dans l’après-midi il s’est rendu au 19e régiment de génie de Besançon qui sera bientôt «le plus gros régiment de cette arme avec pas moins de 1630 sapeurs dont plus de 300 réservistes ». Lors des obsèques de deux militaires du régiment, tués récemment au Liban, Hervé Morin avait promis de revenir rapidement car « Besançon est aux avant-postes de la réforme ».
 
Après avoir assisté à une démonstration de déminage, le ministre a rappelé « l’effort colossal de réorganisation » entrepris dans les armées avec la suppression de 54 000 postes, soit « 25% de l’effort global de l’administration, alors que nous ne représentons que 13% du total ». « De 2007 à 2012, cela fait 300 M€ d’économies par an », a-t-il précisé en convenant toutefois « qu’il y avait des économies à faire dans cette maison ».
admin

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Ville de Besançon
Sam, 10 Décembre 2016 15h00
Granvelle - Besançon
Dédicaces A.VIAL pour son livre " Béatrix de Cusance"
Sam, 10 Décembre 2016 15h00 - 17h00
Maison de la Presse, 58 Grande rue 25000 Besançon - Besançon
©Alexane Alfaro
Sam, 10 Décembre 2016 17h00
PONT DE LA REPUBLIQUE - Besançon
Sam, 10 Décembre 2016 17h30 - 18h15
PETIT KURSAAL - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016 20h00 - Sam, 10 Décembre 2016 19h00
THEÂTRE LEDOUX (BESANCON) - Besançon