Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

DIAPORAMA Prix du lait: dernière sommation des agriculteurs

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Petite explication de texte avec un responsable du magasin ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le prix du lait ? Ce n'est pas un caprice pour les producteurs... ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Les consommateurs sont invités à comprendre... ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
A l'assaut de la grande surface ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Martial Marguet ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Au Géant Casino de Châteaufarine à Besançon, une vingtaine de producteurs de lait ont «stické » ce vendredi matin les fromages de plusieurs industriels qui, selon la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Doubs, ne respectent pas les engagements sur le prix du lait.

Publicité

« Nous sommes là pour mettre à l'index des gens qui se foutent des producteurs de lait », a précisé Martial Marguet, responsable du secteur lait à la FDSEA du Doubs, au milieu de la grande surface. Les gens, se sont les groupes Bongrain et son Caprice des dieux, Bel et sa Vache qui rit, Lactalis et son Président et Senoble avec ses produits Weight Watchers.

« Si le 12 août, il ne se passe rien, nous allons passer à la vitesse supérieure et entreprendre des actions dures et musclées devant les sièges parisiens et régionaux de ces marques », a précisé Martial Marguet accusant les transformateurs de se faire du beurre sur le dos des agriculteurs.

Mercredi, les producteurs de lait ont donné jusqu'au 12 août aux industriels fabricants de laitages pour qu'ils reviennent à la table des négociations sur les prix du lait.

Alors qu'une recommandation interprofessionnelle prône une augmentation de 31€ la tonne de lait par rapport au troisième trimestre 2009, les industriels ne proposent que 13€, soit un manque à gagner de 18€ selon les producteurs. Le lait livré en juillet doit être payé autour du 15 août.


 


 

redaction

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Maurice Beaufort, luthier
Sam, 26 Mai 2018 9h30 - 10h30
Hotel de Grammont - Besançon
Sam, 26 Mai 2018 11h00
Salon Raymond Forni, Conseil Régional - Besançon
Ven, 25 Mai 2018 20h00 - Sam, 26 Mai 2018 16h00
MAISON DES ÉTUDIANTS (MDE) - Besançon
Sam, 26 Mai 2018 14h00 - 16h00
14 avenue fontaine argent besancon - besançon
Sam, 26 Mai 2018 14h00 - 16h30
13 A avenue Ile de France - Besançon