Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Dieudonné à Nyon : des crainte de troubles à l'ordre public

archives ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir

La petite ville suisse de Nyon, où Dieudonné, humoriste condamné plusieurs fois pour antisémitisme, a prévu de donner en février prochain son spectacle, va revoir sa position craignant des troubles à l'ordre public.

Publicité

Cette décision fait suite à l'interdiction jeudi d'un spectacle de Dieudonné par la plus haute juridiction administrative française, peu avant son début à Nantes (ouest), une décision qualifiée de "victoire" par le gouvernement français. En conséquence, "indépendamment de ce que moralement l'on peut penser ou pas, il y a vraisemblablement un risque de troubles à l'ordre public sur le territoire de la commune de Nyon qui est un petit territoire" de 20.000 habitants, a expliqué son conseiller municipal en charge de la Culture, Olivier Mayor. 

"Si toutes les villes françaises interdisent le spectacle, on pourrait imaginer, vu le nombre d'adeptes de ce monsieur et de gens qui le réprouvent que les uns viennent manifester leur soutien, les autres leur réprobation, et que tout cette réprobation ou approbation dès lors se focaliserait lors de la tenue de ce spectacle à Nyon", a-t-il relevé. 

"C'est une hypothèse à ce stade là. Mais on doit en tant qu'élu local l'envisager, et à partir du moment où on l'envisage cela pourrait avoir une répercussion", a-t-il poursuivi. Lundi, les conseillers municipaux de cette localité située entre Genève et Lausanne sur le lac Leman vont donc se réunir pour revoir leur stratégie et prendre d'éventuelles décisions en matière notamment de dispositif sécuritaire et d'action en justice, a affirmé M. Mayor sans donner plus de détails. 

Jusqu'à présent, la ville de Nyon avait décidé de ne pas interdire le spectacle de Dieudonné, expliquant qu'il y a une jurisprudence en Suisse selon laquelle on ne peut pas interdire la location d'une salle à Dieudonné. En effet, il y a quelques années, le Tribunal fédéral, la plus haute instance juridique suisse, a donné raison au polémiste, après l'interdiction de la municipalité de Genève de mettre une salle à sa disposition.

Plus de 4.000 personnes ont déjà acheté leur place pour les différentes représentations qui affichent complet. 

Damien

Votre météo avec

Evénements de Suisse