Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Dijon refuse que le siège du Crous s'implante à Besançon : les élus de Besançon s'unissent pour faire barrage

© D poirier - cliquez sur l'image pour agrandir

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, a rendu publique le 5 octobre 2017 la décision d’installer le siège du Crous Bourgogne-Franche-Comté à Besançon. Le conseil départemental de Côte d’Or et la Ville de Dijon ont adopté des vœux invitant le gouvernement à remettre en cause cette décision. L’ensemble des groupes politiques du conseil municipal de Besançon contestent les fondements de cette demande "qui va à l’encontre des arbitrages nationaux déjà rendus", dans un communiqué du 21 décembre 2017.

Publicité

Les élus du conseil municipal tiennent, ici, à rappeler "leur attachement à une dynamique de partenariat et de complémentarité avec Dijon."

Ils ajoutent que "comme pôle universitaire régional, Besançon accueille le siège du Rectorat de la région académique ainsi que le siège de la Communauté Universitaire d’Etablissement Bourgogne Franche-Comté (Comue UBFC). Le choix d’implanter le siège du Crous BFC conforte le territoire bisontin comme pôle d’équilibre au sein de la Région Bourgogne-Franche-Comté."

"Le territoire bisontin bénéficie d’une expérience exemplaire dans le domaine de la vie étudiante"

Situé en position centrale entre le pôle universitaire du Nord Franche-Comté et celui de l’agglomération dijonnaise, "le territoire bisontin bénéficie par ailleurs, d’une expérience exemplaire dans le domaine de la vie étudiante, grâce à une véritable symbiose entre les acteurs", justifient les membres du conseil municipal de Besançon. "Ce partenariat et ses actions sont érigés en référence nationale, ce qu’a rappelé le président du CNOUS en déplacement à Besançon, le 18 décembre dernier. Ces éléments ont été déterminants dans la décision du 5 octobre." 

"Aucune remise en cause de ces équilibres ne serait acceptée"

Selon le conseil municipal, "cette décision a été prise dans le cadre élargi de la répartition de l’ensemble des compétences de l’Etat lors de la création de la Grande Région dans un souci d’équilibre territorial entre les pôles urbains de Dijon et de Besançon. Aucune remise en cause de ces équilibres ne serait acceptée."

Aussi, les élus de Besançon appellent les élus de Dijon et de la Côte d’Or "à s’inscrire dans une logique de coopération et de partenariat plutôt qu’à contester les arbitrages déjà rendus car ils sont d’une grande cohérence stratégique puisqu’ils visent l’intérêt général pour le dynamisme et l’attractivité de l’ensemble des territoires en Bourgogne-Franche-Comté."

Communiqué signé par :

  • Le Groupe Socialiste et Société Civile Républicaine,
  • Le Groupe La République En Marche, Progressistes et Société Civile,
  • Le Groupe Europe Ecologie les Verts,
  • Le Groupe Parti Communiste Français – Front de Gauche,
  • Le Groupe Société Civile,
  • Le Groupe Les Républicains – Société Civile
  • Le Groupe MODEM,
  • Le Groupe UDI
  • Le Groupe Les Patriotes.
Alexane

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ