Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

DOSSIER De nouvelles plaques d’immatriculation en 2009

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Le Haut-Saônois Emmanuel Pierrat, président régional du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), présente la nouvelle plaque.(photo©carvy) - cliquez sur l'image pour agrandir
Le changement des plaques d’immatriculation c’est bien pour l’année prochaine. Le monde de l’automobile se prépare à cette révolution.

Publicité

A compter du 1 janvier 2009, les véhicules neufs seront immatriculés avec un numéro qu’ils porteront à vie avec une série numéralogique nationale et plus départementale. A compter du 1er mars, seront également visées les voitures d’occasion et toutes celles concernées par des opérations entraînant l’émission d’une nouvelle carte grise.

A noter que seules les parties de gauche de la plaque avec les étoiles européennes et le « F » et celle du milieu avec les chiffres et les lettres (AA-123-AA) sont immuables. La partie droite comportant le logo régional et le numéro du département changeront en fonction de la domiciliation du propriétaire

Se préparer à l’avance

Ceux qui ne changent pas de voiture peuvent spontanément s’adresser à un professionnel pour se payer un nouveau numéro définitif, comme ceux qui ont récemment changé leur plaque arrière depuis que la couleur blanche est autorisée au même titre que le jaune.

Pour bien mesurer toutes les implications liées à ce changement, qui devait déjà intervenir en 2008, le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) syndicat le mieux représenté dans la branche, a récemment organisé à Besançon une session de formation à destination de ces 400 adhérents sur les 1200 professionnels de l’automobile que compte la Franche-Comté.

Emmanuel Pierrat, président régional du CNPA, n’est pas inquiet mais a tenu « à ce que la profession se prépare assez à l’avance ». Il est vrai que cette nouvelle disposition va changer leur quotidien et certains ont affiché de légitimes inquiétudes dont certaines ont été balayées lors du débat. Il n’en demeure pas moins que le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV) entrainera des simplifications dans les démarches. Le professionnel n’aura plus, par exemple, à se rendre à la préfecture pour le paiement de la carte grise grâce au télépaiement.

Une procédure plus rapide et sécurisée

« Ce ne sera pas très simple pendant les cinq premiers mois », a prédit le représentant national du CNPA, Sylvain Massardier, mais, une fois intégrée, la nouvelle procédure ne comportera que des avantages. « Le nouveau système aura recours plus massivement à la télétransmission pour l’immatriculation et les paiements des taxes, il augmentera aussi la rapidité de la procédure tant pour les usagers que pour les professionnels », a-t-il souligné.

La sécurisation sera également renforcée. Il n’y aura plus de risques de vols de cartes grises vierges, il y aura beaucoup moins d’erreurs de transcription. Toutes les cartes seront imprimées par l’Imprimerie nationale et envoyées au domicile de l’usager par la Poste.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon