Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

DOSSIER Marie-Guite Dufay : « La priorité, c’est la branche-sud »

Marie-Guite Dufay veut tout remettre à plat (Photo©dr) - cliquez sur l'image pour agrandir

Publicité

La nouvelle présidente de la Région Franche-Comté a confirmé hier qu’elle était sur la même longueur d’onde que son prédécesseur Raymond Forni. « La priorité, c’est la branche-sud entre Dijon et Lyon ». Marie-Guite Dufay (PS), qui a rencontré vendredi dernier Adrien Zeller (UMP), son homologue alsacien, a rappelé que ce dernier avait absolument la même approche qu’elle.

« Nous faisons front pour faire avancer cette idée. D’ailleurs je ne siègerai pas dans un comité des financeurs que doit organiser le préfet de Région avant l’été si l’ordre du jour n’aborde pas la branche-sud au même titre que la deuxième tranche de la branche est (Belfort-Mulhouse) ».

Une position confortée par le fait que, selon la présidente, « l’axe nord-sud n’est plus une priorité pour l’Etat ». « La balle est dans le camp de l’Etat et des collectivités qui doivent tout remettre à plat. Il n’est pas possible d’appliquer la même clé de répartition des financements pour la suite que pour la première tranche ».

Selon une première évaluation, le tronçon Belfort-Mulhouse pourrait coûter au moins 80 millions d’euros aux Francs-Comtois et plus de 50 millions aux Alsaciens. Sans qu’ils ne l’avouent, c’est vraisemblablement aussi un argument de poids pour que les deux présidents de Région repoussent la balle plus au sud. Cela est d’autant plus vrai pour Adrien Zeller qui n’a pas fini de jouer la partie du TGV-Est...

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille