Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Drame de Corre : le forcené qui a tué sa compagne mis en examen et écroué

La Commune de Corre est située à 15 km au nord de Jussey près de la frontière avec les Vosges ©googlemap - cliquez sur l'image pour agrandir

L’homme de 47 ans qui a tué sa compagne jeudi, sur fond de séparation, à Corre en Haute-Saône, avant de se rendre au GIGN, a été mis en examen et écroué samedi 12 octobre au soir. Il s'était procuré un fusil deux jours avant le drame chez des membres de sa famille.

Publicité

Cet homme de 47 ans jusqu'ici sans histoire a été mis en examen pour "assassinat" et "séquestration" et placé en détention provisoire, a indiqué le procureur de la République de Besançon Alain Saffar.

L'homme avait tiré au fusil sur sa compagne venue jeudi dans sa maison de Corre chercher des affaires sur fond de séparation. "Il a essayé de la convaincre de rester et quand il a été certain qu'elle voulait se séparer, il a ouvert le feu. Il a tiré un coup à courte distance dans le thorax", a expliqué le procureur.

Le quadragénaire s'était procuré un fusil deux jours avant le drame chez des membres de sa famille, a-t-il précisé.

La victime, une femme de 40 ans mère de quatre enfants, dont deux nés de son union avec cet employé d'une soufflerie, était accompagnée de son père et d'une amie. En venant chercher ses affaires, son compagnon l'avait alors séquestrée. Il avait laissé partir son amie et le père avait réussi à s'enfuir.

L'homme s'était rendu au GIGN plusieurs heures après le décès de sa femme. Il avait expliqué aux enquêteurs qu'il ne supportait pas l'idée d'une séparation et qu'il avait peur qu'elle lui prenne ses enfants.

(source : AFP) 

miss.dom