Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Drogue dans une voiture du Vatican: 2 italiens mis en examen et écroués

©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Les deux Italiens interpellés dimanche en Savoie dans une voiture diplomatique immatriculée au Vatican dans laquelle se trouvait une importante quantité de drogue, ont été mis en examen à Lyon et écroués, a-t-on appris vendredi 19 septembre 2014 de source proche du dossier.

Publicité

Déférés jeudi au parquet à Lyon après 96 heures de garde à vue, les deux Italiens âgés de 30 et 41 ans ont été mis en examen par un juge d'instruction pour "infraction à la législation sur les stupéfiants" et "association de malfaiteurs", puis placés sous mandat de dépôt, a précisé cette source.

Ils avaient été interpellés dimanche dernier à un péage près de Chambéry (Savoie) par des douaniers, intrigués de voir passer une voiture diplomatique du Vatican en mauvais état. Les deux Italiens circulaient dans une simple Ford Focus portant des plaques du corps diplomatique du Saint Siège, ce qui avait éveillé les soupçons des policiers qui avaient cru que le véhicule était équipé de fausses plaques d'immatriculation.
Ils découvraient à bord quatre kilos de cocaïne et environ 200 grammes de cannabis, tandis que les Italiens portaient des tenues sombres et strictes pour faire croire qu'ils appartenaient au corps ecclésiastique. Quant à la voiture diplomatique, les enquêteurs découvraient qu'elle appartenait au cardinal argentin Jorge Mejia, 91 ans, bibliothécaire émérite du Saint-Siège. Parti à la retraite en 2003, celui-ci est actuellement alité après avoir été victime d'un infarctus.
Lors de leur garde à vue, les deux Italiens, qui ne parlent pas français et étaient assistés d'un interprète, ont expliqué qu'ils avaient eu cette voiture par un ami commun qui serait lui même ami avec le secrétaire du cardinal, afin de faire des réparations.
"Partis de Rome, ces deux Italiens étaient allés chercher la drogue à Madrid. Ils étaient en train de rentrer en Italie et ils pensaient qu'ils pouvaient passer facilement", a aussi précisé cette source. Aucun lien n'a été établi avec le Vatican. Le Saint-Siège avait indiqué mardi qu'aucun employé ou membre du petit État n'était directement impliqué dans ce dossier.
(Source : AFP)
Alexane

Votre météo avec

Evénements de Ailleurs

Mer, 17 Janvier 2018 20h30
Zenith de Dijon - Dijon
Mar, 20 Mars 2018 20h30
Zenith de Dijon - Dijon
Ven, 27 Avril 2018 20h00
Théâtre des Feuillants - Dijon