Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Dupont-Aignan : "qui Moscovici et Cazeneuve protègent-ils ?

fraude fiscale

Dans un communiqué publié ce mardi 14 mai 2013, Nicolas Dupont-Aignan se demande qui les ministres de l'Economie Pierre Moscovici et du Budget Bernard Cazeneuve "protègent-ils" en matière de fraude et d'évasion fiscale. Le député souverainiste leur reproche en effet de ne pas chercher à "débusquer les fraudeurs fiscaux".

Publicité

"Voilà presque deux mois que le scandale Cahuzac a éclaté au grand jour (...) Chaque année, la fraude fiscale coûterait près de 60 milliards d'euros aux recettes de l'Etat. Face à ça, le gouvernement a promis qu'il allait enfin prendre le problème à bras-le-corps. Pourtant deux mois après rien n'a été fait. On a même la désagréable impression que les annonces de moralisation de François Hollande n'étaient là que pour amuser la galerie", écrit M. Dupont-Aignan.

Pour le député-maire d'Yerres (Essonne), "à cause de ce manque de courage politique, la France est une fois encore à la traîne. Ce week-end, l'annonce par la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l'Australie du lancement d'une vaste enquête internationale après la réception par leurs administrations fiscales de milliers de fichiers informatiques sur des comptes secrets dans des paradis fiscaux est la preuve d'une réelle volonté politique dans ces pays. M. Moscovici a osé parlé d'un - pas de géant - dans la lutte contre l'évasion fiscale alors que la France reste scotchée sur place", estime-t-il.

Pour ce membre de la commission des Affaires étrangères, qui prépare avec Alain Bocquet (Front de Gauche) un rapport sur les paradis fiscaux, la "volonté politique américaine commence à porter ses fruits" auprès des banques suisses alors que ces dernières ne "se sentent nullement menacées par la France qui se réfugie derrière le processus de négociation de l'UE". "MM. Moscovici et Cazeneuve ne bougent pas le petit doigt. Je pose donc la question: qui protègent-ils ? Qu'ont-ils peur de découvrir ? Près de 2 mois après l'affaire Cahuzac, il est temps pour eux de rendre des comptes. S'ils ne veulent pas agir, François Hollande doit annoncer jeudi lors de sa conférence de presse leur remplacement immédiat", lance en conclusion M. Dupont-Aignan.

(source : AFP)

 

miss.dom