Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Eglise de la Madeleine : le nouvel autel consacré

L'ambon et l'autel de Alain Dumas, devant l'autel de marbre blanc du XIXe siècle©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Le nouvel autel a été consacré par Mgr Lacrampe©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
L'autel est orné d'une croix de cuivre, sous laquelle ont été placées les reliques©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Le nouvel ambon©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Chef d’œuvre du XVIIIe siècle, l’église Sainte-Madeleine de Besançon a, depuis quelques mois, un nouvel autel et un nouvel ambon, oeuvres de l’artiste Alain Dumas qui a souhaité «être en harmonie avec l’environnement, tout en créant une rupture nécessaire». Cet autel a été consacré le 1er mai par Monseigneur Lacrampe, archevêque de Besançon.

Publicité

 
L’office du dimanche 1er mai 2011 à l’église Saint-Madeleine de Besançon a été l’occasion pour Monseigneur Lacrampe, l’archevêque de Besançon, de consacrer le nouveau autel.
 
Associant marbre rouge de Caunes Minervois et cuivre bleu patiné, celui-ci et l’ambon (pupitre utilisé au moment des lectures) sont l’oeuvre d'Alain Dumas, un artiste de la région de Clermond-Ferrand qu’avait sollicité la Commission diocésaine d’art sacré.

Une rupture nécessaire
 
«Ma recherche est d’être en harmonie avec l’environnement, tout en créant une rupture nécessaire» explique Alain Dumas dans ETL, le magazine des paroisses catholiques de Besançon. Il précise au sujet du marbre rouge: «Il attire l’œil et l’autel devient le point focal, le centre de l’église. Le ton de la patine des éléments en cuivre martelé rappelle celui de la pierre de construction de l’édifice.» Et à propos de l’ambon: «L’ambon s’élève sur la symbolique de la colonne, en écho aux colonnes qui rythment l’espace de l’église. Il présente une unité de matière avec l’autel, mais il offre une dynamique différente

Les reliques de saint Pierre de Tarentaise
 
Lors de cette consécration, le 1er mai, Monseigneur Lacrampe a indiqué que le marbre rouge choisi évoquait le sang du Christ, le bleu l’eau du Baptême. Il a déposé à l’intérieur de l’autel, sous la croix, des reliques de saint Pierre de Tarentaise, décédé en 1174 à l’abbaye de Bellevaux en Haute-Saône. Il est en effet d’usage de placer des reliques dans les autels, en souvenir du temps où l’on célébrait la messe sur le tombeau des martyrs. 
 
 
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

© roman
Mer, 6 Décembre 2017 10h00 - Dim, 17 Décembre 2017 19h30
Square Saint-Amour - Besançon
Lun, 18 Décembre 2017 14h00 - 16h30
Résidence Service l'Art du Temps - Besançon
Lun, 18 Décembre 2017 20h00 - 21h15
CAMPUS DE LA BOULOIE - Besançon
© d poirier
Mer, 20 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mar, 12 Décembre 2017 9h00 - Mer, 20 Décembre 2017 20h00
LEROY MERLIN BESANCON - Besançon