Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Enfants de l’espoir : de jeunes Thaïlandais retrouvent leurs parrains

Les jeunes Thaïlandais à leur descente du TGV avec leurs parrains bisontins (photo Dahmane Soudani). - cliquez sur l'image pour agrandir
Grâce à la chorale des jeunes de Robert Vernet, une ribambelle de Thaïlandais a été accueillie hier à Besançon pour plus de quinze jours.

Publicité

Sœur Mélanie, décédée il y a quelques jours à 81 ans, aurait bien voulu voir cela. Lundi soir, pour la première fois, quatorze jeunes Thaïlandais, âgés de 18 à 23 ans qui, pour la plupart, n’ont jamais quitté leurs villages, sont arrivés à Besançon. Ils seront accueillis, pendant plus de deux semaines, dans des familles dont certaines les ont parrainés depuis 20 ans sans jamais chercher à les extraire à leur environnement familial.

Le véritable architecte de cette aventure humaine était Mélanie en partenariat avec l’association franc-comtoise « Les Enfants de l’espoir ». Pendant près de soixante ans, défiant tous les dangers, cette religieuse d’origine bretonne a parcouru, les contrées les plus reculées de Thaïlande et de Birmanie pour protéger les tout petits contre la prédation des marchands d’enfants. Grâce à des actions de ce genre, de radieux sourires ont illuminé le visage de ces jeunes à leur arrivée à la gare Viotte où les parrains, souvent accompagnés de leurs propres enfants, les attendaient des fleurs à la main. Accompagnés d’une religieuse et d’une enseignante thaïlandaise de français, les invités en herbe sont originaires des provinces d’Ubon et de Krabi, région qui avait été frappée par le tsunami de décembre 2004.« Sans ce type d’actions, beaucoup de ces jeunes n’auraient jamais atteint cet âge. Ils seraient morts du sida ou d’autres maladies sexuellement transmissibles », explique Robert Vernet président des «Enfants de l’espoir ».Ce mercredi, au siège des Enfants de l’espoir, rue de Chalezeule à Besançon, les jeunes Thaïlandais témoigneront de leurs parcours.

Pour leur souhaiter la bienvenue, les Enfants de l’espoir se feront les interprètes d’un chant populaire thaï. L’occasion pour eux de voir leurs invités exécuter une danse en costume traditionnel. Un avant-goût pour le concert qui sera donné samedi prochain au Kursaal à Besançon.Cela fait maintenant 25 ans que les Enfants de l’espoir (7 à 18 ans) chantent, en Franche-Comté et ailleurs, pour aider d’autres enfants à grandir dignement. Avec les parrains de l’espoir, ils ont permis à un millier d’enfants thaïlandais et ivoiriens de de prendre le chemin de l’école

Soudabder

Téléphoner : 03 81 88 00 40

Ecrire: contact@enfants-espoir.net

 

   
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon