Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

ESB M, une fin en apothéose

Christophe Vichot, le président de l'ESB M, a dignement salué ses joueurs qui arrêtent leur carrière. - cliquez sur l'image pour agrandir
Handball (Pro D2)

Vainqueurs (27-25) de Chartres, grâce à une deuxième mi-temps enthousiasmante, les handballeurs bisontins ont offert, pour la dernière de la saison, une merveilleuse sortie à leurs anciens.

Publicité

Cette soirée-là restera gravée. Elle avait été espérée belle, elle a été merveilleuse. Et finalement, l’ESB M le méritait tant. En voyant Christophe Vichot, le président ententiste, fondre en larmes face à Clerc, Chiappini et Rilos (sans oublier A. Molinié, qui partira), on a tout de suite compris que la fin d’aventure était aussi dure qu’elle avait été belle, avant. " Vous n’étiez pas que des joueurs, vous étiez des hommes " a soufflé le président devant ces gaillards. Le summum était même atteint en voyant Nicolas Clerc, l’ambianceur, entonner un extraordinaire « Petit Papa Noël », le chant de la victoire, avant de lancer la ola pour un public conquis.

Un public qui, c’est vrai, aurait dû se pincer, en début de match, pour s’attendre à pareil scénario mémorable. Marquée par les imprécisions, l’entame n’avait pas permis de décongeler le score (1-2, 13e). En course pour la quatrième place, Chartres semblait gérer, avec l’ex-Bisontin R. Molinié (4-6, 18e). Semblait seulement… Le 5-0 orchestré par l’ESB M faisait voler en éclat des visiteurs bien nerveux (9-6, 22e puis 12-10, 30e). Dans ses buts, déjà, Brice Rilos était parti sur les bases d’un match XXL.

Rilos, ça pour une dernière !

La suite n’en était que plus belle, puisque dès le retour des vestiaires, les débats s’enflammaient (15-11, 36e puis 19-15, 43e), dans le sillage d’un A. Molinié encore à 100% (5/5). Tout devenait magnifique, avec ce kung-fu conclu par Clerc, en guise de cadeau à ses dix (si) belles saisons passées à Besançon. Le spectacle était total avec Rognon ou Tokic en contre (23-17, 48e).

Seul l’arbitrage, parfois désarmant, n’était pas à la hauteur de la fête, l’oubli d’un but bisontin à la table de marque, qui eut le don de mettre le feu aux poudres jusqu’aux derniers instants, était aussi à classer au registre des regrettables. Du coup, on eut droit à un Palais des sports chaud bouillant, avec une explosion sur un énième arrêt de Rilos (21 au total) ou sur ce but d’A. Molinié en double infériorité numérique (24-17, 49e). Une course-poursuite improbable voyait Chartres recoller. Mais un dernier de chef Rilos mettait fin au suspense, avant une fête décidément totale.

ESB M - Chartres 27 - 25

Besançon. Palais des sports. Environ 2500 spectateurs. Arbitrage de MM. Garrabos et Mangione. Mi-temps : 12-10.

ESB M :
Les gardiens : Rilos 21/44 (dont 0/5 aux penalties) en 60’ ; Gros (0/2).
Les marqueurs : Barrere 2/3, Laguillaumie 0/1, Claire 4/7 (1/2), Clerc 3/5, Portet, Chiappini 2/4, Rognon 2/3, Benga 1/5, Scotto 5/8, A. Molinié 5/5 (1/1), Col 1/4, Tokic 2/7.

Chartres :
Les gardiens : Astruc 9/23 (0/2) en 40’, Degeorges 3/16 en 20’.
Les marqueurs : Monnier 1/7, Solomon 2/2, Khabir, Foucault 7/11, R.Molinié 4/5, Pazin 0/2, Mongin 0/2, Karsenty, Cherblanc 3/4, Paillasson 2/5, Bouakaz 6/13.

Max_sports

Du même auteur

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mathieu SLOL
Jeu, 14 Décembre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Ven, 8 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
19 rue Alain Savary, Besançon TEMIS - Besançon
© DR
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
2 Place du Théatre besançon - Besançon