Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Et Sochaux se prend à rêver du maintien !

©fcsochaux.fr - cliquez sur l'image pour agrandir

Revenu à deux points du premier non-relégable Guingamp après son succès à Reims 1-0, le FC Sochaux a fait le plein de confiance avant d'aborder les quatre dernières journées de L1 où l'obtention du maintien est plus que jamais possible.

Publicité

Dimanche à Reims, Sochaux et son entraîneur ont enfin brisé la malédiction pour enregistrer leur premier succès à l'extérieur. Il se sont aussi donné le droit de rêver à un exploit qui semblait pourtant inespéré il y a à peine trois mois, tout en mettant la pression sur les Guingampais. "Reims touche deux fois les poteaux. Oui... j'y vois un signe du destin, bien sûr", a déclaré l'entraineur du FCSM Hervé Renard.

Depuis fin janvier, les résultats des Francs-Comtois, que l'ont donnait pour condamnés bien avant la trêve, sont pourtant étonnants: six victoires, quatre nuls contre seulement trois défaites, qui plus est contre Lille, Monaco et Saint-Etienne !

Plongés dans la zone de relégation depuis la 3e journée, Sochaux est en course pour réaliser un exploit qu'aucun club n'a jamais réussi dans l'histoire de la Ligue 1: se maintenir après avoir compté seulement 11 points après la phase aller.

Gare à un excès de confiance ! 

Cependant, Hervé Renard a mis en garde ses troupes contre un excès de confiance en rappelant que rien n'était fait. "N'oublions pas qu'on est toujours 18e. Si le championnat s'arrêtait là, on serait relégué, martèle-t-il. Il reste quatre matches. Et c'est justement maintenant qu'il faut appuyer un peu plus. L'an dernier, on se souvient de Nancy qui a craqué alors qu'il semblait que le plus dur avait été fait."  En effet, Nancy, relégable depuis la 6e journée, était sorti de la zone rouge à la 33e, avant d'enchaîner un nul et trois défaites, synonymes de chute vers la L2.

 "On est toujours relégable, on a gagné un match à l'extérieur, il n'y a rien d'exceptionnel", souligne le défenseur Florian Marange, arrivé dans le Doubs lors du mercato d'hiver.

Calendrier favorable

Les Sochaliens, qui avaient 10 points de retard sur le premier non-relégable (Evian/Thonon) à la 22e journée, peuvent également compter sur un calendrier favorable puisqu'ils vont recevoir trois fois lors des quatre dernières journées, pour un seul déplacement à Rennes. Guingamp, pour sa part, aura deux voyages périlleux à Monaco et Marseille et recevra Valenciennes, qui lutte encore pour se sauver, et Toulouse. 

"Je pense qu'il vaut mieux être dans notre position, la position du chasseur. On est dans une psychologie différente. On a les ressources mentales actuellement", estime Renard.

Toutefois, le FCSM, qui reste sur cinq victoires et un nul à Bonal, aura la lourde tâche dimanche d'accueillir le Paris SG, leader incontestable de L1. De plus, en cas de victoire contre Evian/Thonon mercredi en match en retard, le PSG arriverait dans le Doubs avec la possibilité d'être sacré champion de France.  "J'aurais préféré un autre adversaire que le PSG, mais tout le monde y a droit. C'est notre tour, et il faut absolument récolter quelque chose", insiste Renard.   

"On sait qu'on est dans une bonne série chez nous. Contre Paris, on n'aura rien à perdre, il faudra qu'on ose", conclut avec détermination Sébastien Corchia.

(avec AFP)

Damien

Votre météo avec

Evénements de sochaux