Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Euro 2016 : des iraniens en colère contre Dimitri Payet

- cliquez sur l'image pour agrandir
INSOLITE

Le milieu défensif de l’équipe de France, Dimitri Payet, a vu son compte Instagram inondé d’insultes les plus colorés les unes que les autres. De nombreux supporters du Portugal ont vivement critiqué son geste qui a blessé, dimanche 10 juillet 2016 lors de la finale de l’Euro 2016, l’athlète Cristiano Ronaldo. Et parmi les commentaires beaucoup viennent d’iraniens. MaCommune vous donne la raison.

Publicité

L'origine de l'attaque peut surprendre: le compte Instagram de Dimitri Payet a été inondé de critiques, parfois très hargneuses... d'Iraniens. La raison?

Avoir blessé, délibérément selon eux, Cristiano Ronaldo en finale de l'Euro, alors que le Portugais est une icône pour les amateurs de foot en Iran. Les Iraniens ne sont pas les seuls à s'être déchaînés sur le compte Instagram du Français, qui regorge de commentaires en anglais, portugais et espagnol. Mais le flot de posts en persan, y compris d'insultes comme "fils de chien", est conséquent.

Des insultes mais aussi des excuses

Ce déchaînement, qui ne trouve pas d'autre explication que l'admiration suscitée par la star portugaise auprès de nombreux amateurs de foot en Iran, a même heurté certains Iraniens. "Cher Payet, tu seras un jour le meilleur joueur du monde. Je demande pardon de la part de tous les Iraniens", écrit par exemple l'un deux. "Je regrette que toutes ces personnes sans culture aient écrit ces commentaires d'insulte sur votre compte. Je ne sais pas ce qui arrive, pardonne-nous", s'excuse un autre. Même un célèbre commentateur sportif iranien Adel Ferdossipour, a critiqué ces insultes. "A quoi rime tout ça?" s'est-il demandé. Blessé au genou gauche dès l'entame du match dimanche après un choc avec Dimitri Payet, Ronaldo avait dû quitter le terrain sur une civière, en pleurs. Cela n'a pas empêché le Portugal de remporter l'Euro 1-0, grâce à un but en prolongation.

(AFP)

Lou

Votre météo avec

Evénements de france