Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Faîtes le choix de l'apprentissage ce samedi

Thibaut (au centre) a fait le choix de l'apprentissage lors de cette journée portes-ouvertes en 2013. dr - cliquez sur l'image pour agrandir
@dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Orientation

Chaque année, 10.000 apprentis sont formés en Franche-Comté. Une grande journée leur est consacrée ce samedi 15 mars autour de portes-ouvertes dans 23 Centres de formation d'apprentis (CFA) de la région. Rendez-vous est pris de 9h à 16h30.

Publicité

Informer les jeunes et leurs familles est le but recherché de cette opération portes-ouvertes, généralisée à l'ensemble des CFA locaux. "Beaucoup d'entre eux viennent déjà avec un projet d'orientation", constate Gilles Curtit, président de la CCI Franche-Comté et du CFA ISA. Il s'agit donc simplement de les accompagner dans leur démarche.

"Nous avons lancé ces portes-ouvertes en 2012 avec cinq CFA de Besançon puis, en 2013, elle a été élargie à 18 CFA et cette fois, elle se déroulera dans 23 CFA sur 65 sites dans 39 villes de la région", poursuit Gilles Curtit. Afin d’offrir une meilleure visibilité de l’offre de formation, une seule date est ainsi proposée. Au total, 170 formations dans 22 filières sont concernées, soit "l’équivalent de plus de 250 métiers."

Plus de 20 sites ouverts dans le Doubs

Dans le département, un peu plus d'une vingtaine de sites accueilleront le public. Parmi eux, le CFA Hilaire de Chardonnet à Besançon dont est issu Thibaut Decreuse, jeune apprenti de 15 ans en CAP fleuriste. "Je partage aujourd'hui mon temps entre mon entreprise : le jardin de Juliette à Pontarlier, et les cours à Besançon." Les apprentis effectuent en moyenne une semaine de cours pour trois semaines en entreprise. Thibaut aimerait ensuite se lancer dans un brevet professionnel.

Camille Saussard, autre apprentie en BTS technico-commercial au CFA Agricole du Doubs envisage, elle, de poursuivre son cursus par une licence professionnelle et pourquoi pas un Master. Pourtant, rien n'était gagné au départ : "Mon père ne voulait pas que je choisisse cette voie, mais j'étais majeure et j'ai fait mon choix." Tous les deux s’en trouvent aujourd’hui ravis. Pour Paul Grosjean, président de la Chambre régionale des métiers et de l'artisanat : "Bien souvent, il faut d'abord convaincre les parents avant les jeunes."

Une insertion professionnelle facilitée

Ces parcours attestent pourtant de la réussite dont jouit la voie de l'apprentissage. 70% des apprentis trouveraient un emploi dans les six mois qui suivent la formation ; pour la moitié d’entre eux, chez leur ancien maître d’apprentissage. La Franche-Comté se classe d'ailleurs parmi les premières régions de France par son nombre d’apprentis.

Restent la difficulté à recruter des maîtres d’apprentissage, notamment dans les milieux agricole ou du bâtiment, et le débat autour de l'ouverture et la fermeture de certaines formations. Des problématiques vis-à-vis desquelles entend bien répondre la Région et les différents acteurs locaux.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mar, 12 Décembre 2017h
Librairie l'Autodidacte - Besancon
©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon