Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Festival des musiques anciennes : entre musique médiévale et slam

©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
L’événement du Festival de musiques anciennes de Besançon Montfaucon, qui se déroule du  8 au 12 juin 2011, est sans nul doute le concert donné par le gambiste Jordi Savall. Mais le programme, qui court du XIVe au XXe siècle, révèle aussi la présence de la Bisontine Isabelle Druet.

Publicité

 
Même si Jordi Savall est la tête d’affiche du 6e Festival de musiques anciennes de Besançon Monfaucon (lire ICI), ce rendez-vous n’est pas totalement consacré à la musique baroque comme certains le pensent à tort. Qui dit musiques anciennes, dit musiques de compositeurs qui sont décédés (au contraire de la musique contemporaine) et jouées sur des instruments de l’époque de la création des œuvres.

Des motets pour le Cardinal Granvelle 
En conséquence, le programme déroule le temps, de la musique de Johannes Ciconia (1330-1412) à celle de Pavel Haas (1899-1944) ou Viktor Ullmann (1898-1944) (lire ICI au sujet des concerts en lien avec ces deux compositeurs, morts en déportation), en passant par Jean-Sébastien Bach, Wolfgang Amadeus Mozart, Hector Berlioz, Claude Debussy, Gabriel Fauré. Ou encore des compositeurs moins connus du grand public à l’image de Adriaen Willaert et Cipriano da Rore qui dédièrent des motets au Cardinal Granvelle.
Parmi les musiciens invités, outre Jordi Savall, est notamment attendue, pour le concert de clôture, la mezzo-soprano bisontine Isabelle Druet, révélation lyrique des Victoires de la musique 2010.

6 événements gratuits
«Nous proposons 24 événements, dont 6 gratuits et des tarifs extrêmement avantageux pour les jeunes, pour nous ouvrir vers de nouveaux publics, précise Arthur Schoonderwoerd, directeur artistique du festival.  Pour certains concerts, nous avons aussi des formules famille nombreuse (deux adultes accompagnés de trois jeunes de moins de 26 ans) ou deux adultes/un jeune de moins de 26 ans. L’ouverture se fait également cette année vers de nouveaux partenaires et de nouveaux lieux :la Citadelle, la ferme Courbet à Flagey, le théâtre de l’Espace et la Rodia». Avec à la Rodia, un rendez-vous des plus original : un atelier de slam avec l’ex-rappeur Yan Gilg sur des textes de Jean de la Fontaine (1621-1695) et la musique de Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749) jouée par l’Ensemble Vermeer (Pablo Garrido au violoncelle et Elena Doncel au clavecin). 
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon