Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Fin du "Magic Jackpot" au Casino Barrière de Besançon

© - cliquez sur l'image pour agrandir
finish !

Le "Magic Jackpot", qui reliait depuis quatre ans 300 machines à sous d'une centaine de casinos à travers la France a été définitivement arrêté vendredi après-midi, alors que la profession s'attend à une nouvelle baisse de son chiffre d’affaires. En Franche-Comté le Magic Jackpot avait fait deux heureux : un homme sans emploi avait remporté 3,4 millions d’euros en avril 2011 à Luxeuil-les-Bain. Le 5 septembre 2012, c’est un pontissalien de 40 ans qui avait remporté la coquette somme de 4,7 millions d’euros ! 

Publicité

Présenté comme le "plus gros réseau mondial de casinos interconnectés", le "Magic Jackpot" s'arrête après avoir distribué 49 millions d'euros depuis son lancement en septembre 2009. Le "Magic Jackpot" reliait plus de 300 machines d'une centaine de casinos (groupes Barrière, Joa, Tranchant, Emeraude, Cogit et une vingtaine d'indépendants) répartis dans toute la France qui abondaient progressivement une seule et même cagnotte.

Le onzième et dernier "Magic Jackpot" d'un montant de 2.079.428 euros a été remporté ce vendredi à 14h33 au Casino Barrière de Royan (Charente-Maritime) par un quinquagénaire du département qui avait misé 1,50 euro sur une machine à 50 centimes. Le 17 août, une autre machine à sous du même casino Barrière de Royan avait donné un gain de 3.651.485 euros. Le record des gains au "Magic Jackpot" avait été établi le 28 mars 2011 au casino Joa de Port-Crouesty (Morbihan) avec 9.420.902 euros.

 L'arrêt de mort de ce jeu a été signé le 15 octobre d'un "commun accord" par ses membres, précise le GIE "Magic Casinos Jackpot" dans un communiqué."Après avoir interrogé la clientèle, il apparaît que les joueurs recherchent particulièrement en ce moment un produit qui donne des gains fréquents même petits", explique le communiqué. Désormais, chaque casino proposera "de manière plus fréquente des gains tout aussi attractifs pour être davantage en phase avec les attentes actuelles de sa clientèle¨, conclut le GIE. Le "Magic Jackpot" avait été lancé quelques mois après le "Mégapot", initié par le groupe Partouche qui relie quelque 220 machines à sous d'une quarantaine de casinos. Le Mégapot a distribué plus de 40 millions d’euros.

L'arrêt du "Magic Jackpot" survient alors que les 197 casinos français s'attendent à une nouvelle baisse de leur chiffre d'affaires de l'ordre de 4 % pour leur exercice annuel qui se termine ce 31 octobre. Les poids lourds du casinos ont d'autre part abandonné les sites de jeux en ligne : le groupe Barrière en septembre après le groupe Partouche, quelques semaines auparavant et le groupe Tranchant il y a un an. Une autre activité lancée il y a trois ans pour tenter de trouver un relais de croissance.

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Dim, 17 Décembre 2017 10h30 - 13h30
Ma Naturo Cuisine 97 grande rue 25000 Besançon - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 14h30
Citadelle de Besançon, Musée de la Résistance et de la Déportation - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 16h00
BESANCON - Eglise des Chaprais - BESANCON
Ensemble Sopralti
Dim, 17 Décembre 2017 17h00
20 rue Megevand à Besançon - Besançon
Lun, 20 Novembre 2017 9h00 - Dim, 17 Décembre 2017 18h00
Café MORAND - Besançon