Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Football (L1) : Sochaux et Auxerre se neutralisent

Le derby entre Bourguignons et Francs-Comtois avait des allures de match de la dernière chance. Respectivement 19ème et 20ème de L1, Auxerre et Sochaux se sont quittés samedi soir sur un score nul (0-0), qui n’arrange personne.

Publicité

Sochaux, qui s’était lourdement incliné au match aller (défaite 4-1) avait à cœur de se racheter. Avec Martin et Boudebouz mais sans Maïga (malade du paludisme), Bréchet (touché au tendon d'Achille), Carlao (blessé à la cuisse), Corchia et Roudet, la partie s’annonçait compliquée.

La première occasion franche est sochalienne (4ème). Butin adresse un bon centre en retrait pour Bakambu mais le jeune attaquant monque sa reprise du droit qui passe au dessus de la cage de Sorin.

À la 24ème, Dudka stoppe Butin à l’entrée de la surface auxerroise alors que le Sochalien s’apprêtait à filer au but. L’arbitre ne bronche pas.

Une demi heure après l’ouverture des hostilités, Auxerre manque de très peu d’ouvrir le score. Dudka profite de la mauvaise sortie de Cros pour reprendre un bon centre mais sa tête ne trouve que le poteau.

A peine une minute plus tard (31ème), Cros décidément à la peine manque d’autorité sur sa sortie. La frappe d’Hengbart est trop croisée. Mais le gardien sochalien ne rassure guère ses partenaires.

A la 63ème, un coup franc de Boudebouz trouve la tête de Privat dans la surface. Mais trop croisée, celle-ci ne fait que frôler le poteau du gardien auxerrois, qui n’aurait certainement rien pu faire.

Sochaux manque de peu les trois points. Martin est d’abord tenu en échec par Sorin qui se détend bien sur la frappe de l’international (78ème).

Puis, complètement seul, c'est au tour de Camara de laisser passer sa chance. Le nouvel entrant hérite d’une déviation de la tête de Privat mais manque totalement sa reprise qui part dans les nuages. Cette grande fébrilité offensive est à l’image du match des Lionceaux, qui n’ont pas démérité mais ont été tout simplement incapables d’être efficaces dans les derniers gestes.

Sochaux rate une belle occasion de se sortir du bourbier dans lequel il s’englue chaque journée un peu plus. D’autant que le prochain match risque d’être tout sauf une sinécure. Ce sera le 22 février contre Lille.

QuentinBuchberger

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon